Barrages du Sud-Manche : L'arasement ? Du 50/50 selon Guénhaël Huet

Publié le 29 Avril 2015

http://www.saint-lo.maville.com/actu/actudet_-barrages-du-sud-manche-l-arasement-du-50-50-selon-guenhael-huet_10-2759411_actu.Htm

AccueilInfoInfo Saint-LôBarrages du Sud-Manche : L'arasement ? Du 50/50 selon Guénhaël Huet

Barrages du Sud-Manche : L'arasement ? Du 50/50 selon Guénhaël Huet

Le député de la Manche Guénhaël Huet souhaite continuer à défendre les barrages du Sud-Manche contre leurs arasements.© ouest-france

Des experts du ministère de l'Écologie présentaient lundi aux élus une étude sur le devenir des barrages du Sud-Manche. Pour le député local, l'arasement perd du terrain.

« Il y a quelques mois, l'arasement des barrages de Vezins et La Roche-qui-boit avait toutes les vertus. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, il n'y a pas de solutions qui s'imposent », se félicite Guénhaël Huet, le député de la Manche.

Au cours de la réunion à la préfecture de la Manche, les experts ont présenté les avantages et les inconvénients de l'arasement, mais également du maintien des deux édifices. L'étude qui a duré trois mois ne semble pas les départager selon l'élu local.

Pour continuer à défendre la cause des barrages, il rencontrera bientôt Ségolène Royal, la ministre de l'Écologie, et appelle « tous les défenseurs des barrages à continuer de se mobiliser ».

Ouest-France

Donnez votre avis ...

Abonnez-vous au journal papier Achetez le journal numérique

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article

Carpofixe 29/04/2015 08:41

Du 50/50? çà veut dire presque que le sort de notre vallée et des ses barrages , c'e st "p'tête ben que oui.....p'tête ben non.... Ou alors à "pile ou face " à Paris. Ce projet a une origine politique, la réponse ne peut être que de même et aussi exemplaire que le projet est prétendu lui-même! Madame la Ministre de l'écologie, la décision que vous prendrez, appelle au bon sens. Ce bon sens ne peut-être, pour éviter un désastre issu de manoeuvres aventurières, que de laisser fonctionner en paix ces ouvrages , comme le veulent les citoyens locaux, la D.C.E. n'ayant jamais imposé d'araser tout obstacle se trouvant en travers d'un cours d'eau. Monsieur le Député, les citoyens du sud manche attendent beaucoup de votre action et de vos démarches auprès de notre Ministre de l'écologie et je pense que c'est ainsi que la mobilisation se renforcera... Merci pour ce que vous faites.