Barrages : si destruction, pas de chèque en blanc

Publié le 8 Juillet 2015

Bonjour,  Je me permets de vous faire part de ma surprise à la lecture de votre article.  En effet, en gras et entre guillemets, vous nous prêtez des propos que nous n’avons jamais tenus. « Hold-up organisé », « référendum du code général (…), références aux agriculteurs, au patrimoine local, aux élus locaux « manifestement convertis à l’arasement », « une victoire à la Pyrrhus », « continuer à les vider (…) » etc.  Peut-être faites-vous référence à une autre association que « Les Amis du Barrage » qui aurait pu s’exprimer de la sorte. S’agit-il d’une analyse ou d’une interprétation personnelle ? Quoi qu’il en soit, la confusion est bien réelle.  Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir préciser dans une de vos prochaines éditions que votre article ne faisait pas référence à notre association.  Par ailleurs, je souhaite vous préciser que l’association « Les Amis du barrage » a été créée en 1993 et non en 2009 et, accessoirement, que  « Les Amis de la Sélune » est un collectif.  Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toute autre précision par tout moyen à votre convenance.  Bien cordialement et avec mes remerciements anticipés,  John KANIOWSKY  Président  06 14 87 72 94
Bonjour,  Je me permets de vous faire part de ma surprise à la lecture de votre article.  En effet, en gras et entre guillemets, vous nous prêtez des propos que nous n’avons jamais tenus. « Hold-up organisé », « référendum du code général (…), références aux agriculteurs, au patrimoine local, aux élus locaux « manifestement convertis à l’arasement », « une victoire à la Pyrrhus », « continuer à les vider (…) » etc.  Peut-être faites-vous référence à une autre association que « Les Amis du Barrage » qui aurait pu s’exprimer de la sorte. S’agit-il d’une analyse ou d’une interprétation personnelle ? Quoi qu’il en soit, la confusion est bien réelle.  Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir préciser dans une de vos prochaines éditions que votre article ne faisait pas référence à notre association.  Par ailleurs, je souhaite vous préciser que l’association « Les Amis du barrage » a été créée en 1993 et non en 2009 et, accessoirement, que  « Les Amis de la Sélune » est un collectif.  Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toute autre précision par tout moyen à votre convenance.  Bien cordialement et avec mes remerciements anticipés,  John KANIOWSKY  Président  06 14 87 72 94
Bonjour,  Je me permets de vous faire part de ma surprise à la lecture de votre article.  En effet, en gras et entre guillemets, vous nous prêtez des propos que nous n’avons jamais tenus. « Hold-up organisé », « référendum du code général (…), références aux agriculteurs, au patrimoine local, aux élus locaux « manifestement convertis à l’arasement », « une victoire à la Pyrrhus », « continuer à les vider (…) » etc.  Peut-être faites-vous référence à une autre association que « Les Amis du Barrage » qui aurait pu s’exprimer de la sorte. S’agit-il d’une analyse ou d’une interprétation personnelle ? Quoi qu’il en soit, la confusion est bien réelle.  Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir préciser dans une de vos prochaines éditions que votre article ne faisait pas référence à notre association.  Par ailleurs, je souhaite vous préciser que l’association « Les Amis du barrage » a été créée en 1993 et non en 2009 et, accessoirement, que  « Les Amis de la Sélune » est un collectif.  Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toute autre précision par tout moyen à votre convenance.  Bien cordialement et avec mes remerciements anticipés,  John KANIOWSKY  Président  06 14 87 72 94
Bonjour,  Je me permets de vous faire part de ma surprise à la lecture de votre article.  En effet, en gras et entre guillemets, vous nous prêtez des propos que nous n’avons jamais tenus. « Hold-up organisé », « référendum du code général (…), références aux agriculteurs, au patrimoine local, aux élus locaux « manifestement convertis à l’arasement », « une victoire à la Pyrrhus », « continuer à les vider (…) » etc.  Peut-être faites-vous référence à une autre association que « Les Amis du Barrage » qui aurait pu s’exprimer de la sorte. S’agit-il d’une analyse ou d’une interprétation personnelle ? Quoi qu’il en soit, la confusion est bien réelle.  Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir préciser dans une de vos prochaines éditions que votre article ne faisait pas référence à notre association.  Par ailleurs, je souhaite vous préciser que l’association « Les Amis du barrage » a été créée en 1993 et non en 2009 et, accessoirement, que  « Les Amis de la Sélune » est un collectif.  Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toute autre précision par tout moyen à votre convenance.  Bien cordialement et avec mes remerciements anticipés,  John KANIOWSKY  Président  06 14 87 72 94
Bonjour,  Je me permets de vous faire part de ma surprise à la lecture de votre article.  En effet, en gras et entre guillemets, vous nous prêtez des propos que nous n’avons jamais tenus. « Hold-up organisé », « référendum du code général (…), références aux agriculteurs, au patrimoine local, aux élus locaux « manifestement convertis à l’arasement », « une victoire à la Pyrrhus », « continuer à les vider (…) » etc.  Peut-être faites-vous référence à une autre association que « Les Amis du Barrage » qui aurait pu s’exprimer de la sorte. S’agit-il d’une analyse ou d’une interprétation personnelle ? Quoi qu’il en soit, la confusion est bien réelle.  Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir préciser dans une de vos prochaines éditions que votre article ne faisait pas référence à notre association.  Par ailleurs, je souhaite vous préciser que l’association « Les Amis du barrage » a été créée en 1993 et non en 2009 et, accessoirement, que  « Les Amis de la Sélune » est un collectif.  Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toute autre précision par tout moyen à votre convenance.  Bien cordialement et avec mes remerciements anticipés,  John KANIOWSKY  Président  06 14 87 72 94
Bonjour,  Je me permets de vous faire part de ma surprise à la lecture de votre article.  En effet, en gras et entre guillemets, vous nous prêtez des propos que nous n’avons jamais tenus. « Hold-up organisé », « référendum du code général (…), références aux agriculteurs, au patrimoine local, aux élus locaux « manifestement convertis à l’arasement », « une victoire à la Pyrrhus », « continuer à les vider (…) » etc.  Peut-être faites-vous référence à une autre association que « Les Amis du Barrage » qui aurait pu s’exprimer de la sorte. S’agit-il d’une analyse ou d’une interprétation personnelle ? Quoi qu’il en soit, la confusion est bien réelle.  Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir préciser dans une de vos prochaines éditions que votre article ne faisait pas référence à notre association.  Par ailleurs, je souhaite vous préciser que l’association « Les Amis du barrage » a été créée en 1993 et non en 2009 et, accessoirement, que  « Les Amis de la Sélune » est un collectif.  Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toute autre précision par tout moyen à votre convenance.  Bien cordialement et avec mes remerciements anticipés,  John KANIOWSKY  Président  06 14 87 72 94

Bonjour, Je me permets de vous faire part de ma surprise à la lecture de votre article. En effet, en gras et entre guillemets, vous nous prêtez des propos que nous n’avons jamais tenus. « Hold-up organisé », « référendum du code général (…), références aux agriculteurs, au patrimoine local, aux élus locaux « manifestement convertis à l’arasement », « une victoire à la Pyrrhus », « continuer à les vider (…) » etc. Peut-être faites-vous référence à une autre association que « Les Amis du Barrage » qui aurait pu s’exprimer de la sorte. S’agit-il d’une analyse ou d’une interprétation personnelle ? Quoi qu’il en soit, la confusion est bien réelle. Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir préciser dans une de vos prochaines éditions que votre article ne faisait pas référence à notre association. Par ailleurs, je souhaite vous préciser que l’association « Les Amis du barrage » a été créée en 1993 et non en 2009 et, accessoirement, que « Les Amis de la Sélune » est un collectif. Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toute autre précision par tout moyen à votre convenance. Bien cordialement et avec mes remerciements anticipés, John KANIOWSKY Président 06 14 87 72 94

Barrages : si destruction, pas de chèque en blanc

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article

Tintin 08/07/2015 17:08

Une brochette de traître à la démocratie, La sanction tombera des urnes.