Entre inondations et Sécheresses, les remèdes Tardent A être mis en œuvre

Publié le 5 Juillet 2015

Entre inondations et Sécheresses, les remèdes Tardent A être mis en œuvre

Publié le 5 juillet 2015

Regarder l'eau s'écouler en vers de perte purs L'océan pendentif 6 mois et déplorer les Sécheresses les 6 mois Suivants Prouvé Que la France n'à pas souffert de Pénurie d'eau DANS LE de passé. Mais Elle ne sait pas commenter Répondre aux Besoins en eau du XXIème siècle.

Après les Romains et les travaux entrepris sous Louis XI versez l'eau gravitaire transporteur Dans des Canaux d'irrigation, il a Fallu Attendre la construction des barrages hydroélectriques et la crue de 1910 à Paris versez observateur de Nouveaux travaux hydrauliques.

A la fin du 20ème siècle sous la pression écologiste, les Retenues en travers des rivières et les étangs Tombés en disgrâce, ont du Être remplacés par des bassins artificiels alimentés par du fourrage.

Les agriculteurs furent contraintes de regarder l'eau couler vers l'océan et de sacrifier des Terres verser à grands frais Créer CES Réservoirs dédiés à l'irrigation.

.

La Politique de l'Eau «au doigt mouillé», coincée nominale de Pesantes contradictions

Au 21ème siècle, Ce Evidemment Dans Le Sud de la France Que La Dichotomie Entre les Besoins en eau et les diagnostics Sont en mis en exergue de ministre.

La population AUGMENTE, les Besoins d'irrigation augmentent et la ressource en eau diminue. Dans une ambiance tendue this Il Faut TROUVER des Responsables. Les uns évoquent l'augmentation du débit réservé, est les autres la diminution de la consommation et la réduction des surfaces irriguées. CES Facteurs ne régleront pas le fond du Problème. Imaginer Créer des plantes et des légumes Qui sans poussent, eau non plus.

Il Faut Nous, plus d'eau. Et la France ne en pas de manque, Mais les volumes DISPONIBLES are mal très répartis Dans l'année.

Avec le spectre du réchauffement climatique, ce est tout le territoire national Qui Pourrait Être Pénaliser par le fait d'Avoir oublié les savoir-faire millénaires, pire, de les Avoir tourné en dérision.

Verser faire sérieux, la mode de FUT en effet de Créer de grands barrages, plus de 100 millions de mètres cubes de.

Les fourrages épuisant les nappes n'étant technique de juin de pas durable, le consensus condamnant à juste titre les méga-ouvrages also destructeurs de biodiversité au Québec dispendieux verser les finances publiques, l'Agence de l'eau Adour-Garonne par exemple, DANS SES prospectives , la construction d'préconiserait la Une Trentaine de petits barrages «Type Sivens» de D'une contenance totale de 69 millions de métres cubes, Pour Un déficit Estimé à 250 millions de métres cubes.

FNE ne en pas de VEUT.

Socialement, l'Agence va-t-elle oser nourrir juin 30aine de Sivens, provoquer juin 30aine de morts ... pour NE couvrir Que Le tiers de Ses needs?

Quelle sérums la Prochaine Collectivité maître d'ouvrage Qui accepterait d'Accueillir Tous les zadistes de France ... soutenus par FNE?

Les barrages hydroélectriques Mis à contribution d'Sont Pour Le Soutien d'étiage, au détriment de la production d'électricité Leur décarbonée. Ce est bien non aveu implicite de la Nécessité des Aménagements Mais temps pendentif de bureaux, juin centrale nucléaire refroidie à l'eau is en functioning.

FNE Finances vocifère contre les barrages et les Seuils de moulins et l'ONG se Retrouvé alliée Avec l'Agence de l'eau de 70 à 100 Qui% les travaux de destruction des ouvrages hydrauliques.

Tout CELA Nous Semble très incohérent:

Ø les opposants aux barrages, étangs et Seuils ne souffrent jamais de Pénurie d'eau. En quittant Leurs bureaux, l'eau coule à flot au robinet. Cela relativise le crédit de Leur dogme Qui prétends Version Imposer de juin manichéenne de l'environnement,

Ø l'Agence de l'eau ne pas répondre aux Pourra Enjeux si Elle conserve this politique ambivalente: la destruction payeur des ouvrages Qui pourraient Répondre aux Objectifs de la gestion quantitative Qu'elle est laire de la licence Résoudre.

Avant d'inventer des solutions pas pharaoniques, dispendieuses, antidémocratiques, NE pourrions-nous copieur la gestion gravitaire de l'eau des anciens et, plus recemment, les Réalisations Dans Les Pays Où l'eau is rare ?

Au lieu de Détruire les petits ouvrages dérivant l'eau, il Conviendrait de les multiplicateur et d'augmenteur le chevelu Dans tout le bassin versant. Des rigoles et Canaux, assis sur les courbes de niveau, PEUVENT Alimenter des étangs (CE MOT EST tombé en disgrâce, il Faudra Mais bientôt le réhabiliter et peut-etre les financeur par Nécessité).

Aménagements CES, à dimensionner aux needs, jouissent d'Une forte acceptation sociale. ILS Ont non interest en Termes d'écrêtage de crues, de Soutien d'étiage, de rechargement des nappes ...

Une technique millénaire trop simples Restaurer A? Pas Assez onéreuse?

.

non exemple ci-dessous illustre de Qui les inquiétudes / incompréhensions

Hautes-Alpes: les débits réservés, ous regarder l'eau passer

Hautes-Alpes - L'Eau fait bouillir la profession agricole dans les Hautes-Alpes, par les décisions Que prend l'Etat. Ce Qui est pointé: la loi sur l'eau, Qui AUGMENTE le débit réservé des cours d'eau d'environ 40%, AFIN de Préserver le milieu aquatique. ACTUELLEMENT de 500 litres de seconde Nombre pair, par exemple, dans la Vallée du Buëch, le débit réservé Doit passer à 900 litres d'eau par seconde. Ce are 400 litres Qui ne pourront Servir aux Exploitants agricoles. Ce est l'incompréhension verser Gilbert Tavan, le président de la fédération départementale des structures d'irrigation et de gestion de l'eau, « sur l'eau regarde passer ». SELON le ​​responsable, l'irrigation gravitaire including (utilisation d'ONU canal ouvert Qui Apporte l'eau par gravité à des Canaux de plus salle, plus petits venant irriguer les parcelles cultivées. Méthode La plus ancienne et très developpee Dans le nord des Hautes- Alpes) Permet d'Alimenter les nappes souterraines. « L'Eau reprend cours salle de fils d'Eau semaines de Deux Voire après VEVAK ONU. Mais with the augmentation des débits réservés, l'eau retourne à la mer ».

Vers plus de un Réserves d'eau?

L'juin le nominal de des solutions Gilbert Tavan Est de Créer des Réserves d'eau, Ce Qui Pourrait à la Fois Répondre à la loi sur l'eau et aux Inquiétudes des agriculteurs. Quant à Joël Giraud, Député PRG des Hautes-Alpes et en accusation D'une mission sur l'eau, il is also favorable à CES créations, Mais SELON Le Parlementaire, « les Mesures Sont longues ET Il Faut Trouver Reportages des solutions Intermédiaires ». D'Autant Plus que this is année 2015 « le plus emblématique, il ya eu peu de neige et peu de pluies de printemps. La situation de actuelle DANS LE Buëch is Celle du mois de juillet ».

Source: Alpes 1 Publié le 06/05/2015

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article