Objet : reunion d'avranches - bilan

Publié le 18 Juillet 2015

15 juillet
> Mr le président, Mr le vice-président des ADB,
> Mr le président d'honneur du BRGM,
> Madame la députée socialiste de Savoie,
> Monsieur de responsable écologique UDI de la Manche,
> Mr l'ancien Conseiller général de la Manche,
> Mr l'ancien Maire de la commune-canton d' Isigny le buat,
>
>
> Chers Collègues,
> La réunion d'hier 14 juillet en Avranches a permis trois choses outre de participer au feu d'artifice:
> - nous rendre compte qu'il est trop tard pour faire une campagne sonore pour préserver les lacs du Sud-Manche,
> compte tenu du retournement de MM.Goupil et Bouvet, qui se sont positionnés pour la destruction des infrastructures en échange de promesses de subventions à venir ;
> - percevoir que la décision implicite de Mme Royal prise en faveur du démantèlement sans conditions sera annoncée sous peu;
> - apprendre que, sur la base d'un avenant substantiel la société de consulting "Les maitres du reve" avaient obtenu une rallonge de leur contrat pour "communiquer" un "grand projet regional innovant" autour de la vallée sans barrages ni lacs;
> - la facture associée à cette démolition serait de 65 à 75 millions d'euro dont les collectivités territoriales avanceraient une partie, et l'Agence de l'eau une autre partie, complétées par des "partenariats public/privé", dont une dette publique/privée qui serait remboursable sous la forme de l'augmentation des taxes et impôts locaux sur les 20 ans à venir.
> Demain jeudi 16 juillet après-midi une réunion animée par "les maitres du reve" est convoquée à ce sujet par la préfecture de la Manche (St Lo) pour mettre chacun devant l'offre de subventions permettant de faire accepter l'amère défaite.
> Pour ma part je ne souhaite plus avoir affaire aux fossoyeurs locaux des infrastructures essentielles
> dont ce dossier montre l'effroyable duplicité, digne des sarcasmes de Ch de Gaulle en 1940 envers
> ce qu'il nomme "les solutions de facilité qui tentent toujours les médiocres et les incompétents".
> Comme toujours la réunion à la préfecture du 16/07 entérinera la chute des ouvrages consacrés par le temps
> et enterrera tout débat sérieux sur les alternatives à la démolition, pourtant évidentes, ainsi que les solutions
> permettant aux saumons de se reproduire dans des frayères dignes de ce nom.
> Bien entendu réunir à St Lo évite de se rendre sur le terrain et de se soucier de la réalité vécue par les populations
> ainsi que par les touristes actuels qui choisissent cette vallée pour vivre leurs congés annuels dans la nature.
> Vous priant d'agréer mes respects et mon regret devant les bavardages de l'impuissance; à ce sujet
> convient-il de parler de "maitres du rêve" ou de "marchands d'illusions" ?
> Kitous B.
> habitant d'Avranches & chercheur EHESS-CEMI, Paris.

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article

EXOS 18/07/2015 20:53

que dire" BRAVO !!"