une Normandie solidaire dans un Monde positif >

Publié le 12 Octobre 2015

12 octobre 2015

Une CENTRALE HYDRO-URBAINE....

Le RondeauLe RONDEAU, innovation HYDRO-URBAINE

Les exemples viennent des expérimentations, lesquelles nous arrivent tout droit des expérimentés. 

Voici un bel exemple qui devrait faire réfléchir nos "valeureux expérimentés" de la vallée de la Sélune qui n'ont de cesse de préconiser un arasement pure et simple des barrages hydro de Vézins et La Roche qui Boit. Depuis de nombreux mois, des propositions de projets équilibrés affluent tant pour la production électrique que pour l'équipement de la Vallée, échelles à poissons incluses, que ces grands expérimentés poursuivent leur chemin de Compostelle en sens inverse des aiguilles d'une montre. Les élections régionales prochaines n'y changeront rien car la seule mouvance politique qui aurait pû défendre le dossier semble se compter aux abonnés absents. Harmonisation politique locale avec certains oblige...! 

Le Pôle écologie de Normandie comprend les habitants de la vallée et souscrit entièrement à la philosophie de conservation de ces ouvrages en les rendant plus performants dans une énergie "propre" comme le préconise la Loi sur la Transition énergétique initiée par la Ministre Ségiolène ROYAL et, en s'inscrivant dans une revalorisation globale de la vallée avec des mesures de protection indispensables pour les populations proches de la mer (Ducey, Poilley et Pontaubault). 

Les catastrophes à répétition que nous connaissons depuis quelques années, et notamment celle de la Côte d'Azur dans la semaine passée, devraient nous pousser à une mesure nettement plus prononcée. Nous attendrons avec insistance les modifications de positions par les politiques locaux à défaut de celle, incertaine, de quelques élites nationales. 

La nouvelle centrale HYDRO-URBAINE du RONDEAU, à la technique innovante, devrait nous pousser à une réflexion intelligente et exemplaire. Qu'en sera t-il? Pendant combien de temps encore la France (et en l'occurence, les élus de Normandie) prendra t-elle ombrage sur les dictats technocratiques et irréfléchis des fonctionnaires "bruxellois" ? Un laisser-faire de la part des futurs conseillers régionaux serait assimilé à une faute grave. 

Voir ci-joint le dossier : 

Le_Rondeau_texte

Pôle écologie de Normandie

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article