Arasement des barrages : consultation populaire à la foire

Publié le 19 Novembre 2015

Arasement des barrages : consultation populaire à la foire

  • Les populations concernées par l'arasement des barrages ont volontiers participé à la consultation initiée par l'association des Amis des barrages.
    Les populations concernées par l'arasement des barrages ont volontiers participé à la consultation initiée par l'association des Amis des barrages. | 

L'association les Amis des barrages a, pendant la foire Saint-Martin, sollicité les habitants concernés sur l'arasement des barrages. Les urnes donneraient un avis favorable à leur maintien.

 

À l'occasion de la foire Saint-Martin, l'association les Amis des barrages a sollicité l'avis des visiteurs sur l'arasement des barrages du Sud-Manche. À chaque entrée de la ville, « nous avions installé treize postes de consultation », commente Roger Lebeurrier, vice-président de l'association.

« Les gens ont bien joué le jeu. Ils se sont dits impliqués quant à cette possibilité d'arasement. Ils ont, volontiers, donné leur identité, leur lieu de résidence sur le document de consultation », se réjouit Roger Lebeurrier.

L'avis des gens du coin

Pour lui et les membres des Amis des barrages, « je parle en leur nom, indique-t-il, la foire, c'était le moment ou jamais, de toucher le plus de monde possible du bassin d'Avranches. La quasi-totalité de la population de ce bassin vient à la Saint-Martin, sans parler de tous les autres secteurs. En revanche, nous avons été vigilants : seules les populations concernées ont participé à la consultation. C'est l'avis des gens du coin qui est important. Pas celui de ceux du Sud de la France ou de, je ne sais où, comme lors de l'enquête d'utilité publique ». Selon lui, cette dernière, « c'était une vraie mascarade par rapport aux locaux ».

15 000 réponses

Le dépouillement de cette consultation est en cours. « On va dépasser allégrement les 15 000 documents remplis, estime Roger Lebeurrier. On en avait déjà 7 500 avant la foire. Et d'après les premiers prélèvements effectués, nous allons être à plus de 95 % pour le maintien des barrages. »

Roger Lebeurrier indique : « L'association, présidée par John Kaniowshy, va essayer d'avoir l'avis de tous les candidats aux élections régionales pour qu'ils se positionnent. » Jeudi soir, c'est avec David Margueritte, chef de file de la liste Les Républicains, présent à Saint-Hilaire, qu'ils en ont discuté. « Le candidat n'a pas pris de position très affirmative. Il a dit être opposé au projet en l'état. Il doit être revu », rapporte le vice-président des Amis des barrages.

Une fois le dépouillement de cette consultation populaire terminé, « on envisage de le faire constater par un huissier », le député Guénhaël Huet remettra les résultats à la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal.

Rédigé par jojo

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article