Association de la Mazure : entre espoir et inquiétude

Publié le 25 Novembre 2015

Association de la Mazure : entre espoir et inquiétude

  • L'assemblée générale sera reconduite en mars car il manquait de nombreux élus qui, la matinée de vendredi, étaient convoqués par la préfète à Condé-sur-Vire.
    L'assemblée générale sera reconduite en mars car il manquait de nombreux élus qui, la matinée de vendredi, étaient convoqués par la préfète à Condé-sur-Vire. | 

L'Association de la Mazure a tenu son assemblée générale, vendredi. Il en ressort que le bilan de l'année est bon avec une fréquentation de 16 694 nuitées : 8 542 scolaires et 8 152 divers.

 

La clientèle du site en scolaires se composait de 102 classes, de la maternelle au collège, venues en projet pédagogique, dont 67 de Basse-Normandie. La base accueille régulièrement des clubs sportifs qui viennent en stage.

Au niveau des associations, des randonneurs de tous horizons viennent nombreux. Depuis 2007, la base collabore avec American village qui propose des séjours linguistiques aux familles qui n'ont pas les moyens d'envoyer leur enfant à l'étranger. Kazou, association flamande, offre à des enfants défavorisés des séjours découvertes de la France. Des adolescents et jeunes adultes handicapés sont également accueillis.

16 282 nuitées

« Chaque année nous perdons deux ou trois groupes. En 2015, l'équipe de France de canoë-kayak n'est pas venue. En 2014, elle avait effectué plusieurs stages ici », a reconnu Daniel Galopin, directeur de la Mazure. Il a ajouté, avec Maurice Orvain, président, que « depuis 2009, nous devons supporter la rumeur de la Mazure qui va fermer. Souvent, nous entendons dire : « Vous en êtes où avec le barrage ? » ».

Daniel Galopin estime que pour 2016, il n'y a jamais eu autant de réservations : « Nous avons déjà des projets pour janvier, mais le vote de l'état d'urgence nous inquiète ».

« La Mazure tient debout, grâce à une équipe dynamique qui emploie autour de vingt personnes. En mars, nous allons organiser une nouvelle assemblée générale en modifiant des statuts et en élisant de nouveaux membres », a précisé Maurice Orvain.

« 17 000 personnes se sont exprimées »

Mireille Bazin a estimé que le bilan financier est constant depuis 10 ans. Les activités sportives représentent 15 % et les pensions 82 %.

Marie-Hélène Fillatre a évoqué le projet sport étude. Avec l'accord de la principale du collège, deux groupes de 5e et 6e bénéficient de quatre heures par semaine de tennis de table. Frédéric Laheurte a précisé que la commune « s'engage a payé les heures d'éducateur. » Les 2 et 3 avril, la Mazure sera pour la deuxième fois partenaire du trail de la Sélune.

Des travaux de rénovation, pour 1 000 000 d'euros, sont prévus. Après le transfert de la Mazure à la communauté de communes, Isigny garde la compétence des gîtes familiaux et des campings.

En fin de réunion, John Kaniowsky président des Amis du barrage, s'est exprimé sur la consultation populaire. « Nous avons obtenu un succès inattendu, presque 17 000 personnes se sont exprimées, alors que nos estimations tournaient autour de 5 000 participants. Cela surprend tout le monde, y compris la préfète. Maintenant, il faut que nous puissions gagner. »

Rédigé par jojo

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article