Contribution à la COP 21

Publié le 19 Novembre 2015

Pages
Newsletter
 
19 novembre 2015

Contribution à la COP 21

COP21 contribu

Notre CONTRIBUTION pour le CLIMAT

Certes les évènements tragiques de ces derniers jours ont provoqué une mise en retrait de cette conférence mondiale sur le climat qui se tient à Paris - Le Bourget dès le 30 novembre. Nous pourrions invoquer l'état d'urgence institué à la demande expresse du Président de la République ou encore l'annulation pure et simple de cette conférence qui doit, rappelons-le, traiter et engager des réformes et des engagements pour que ce siècle ne soit pas le début d'un cataclysme incontrôlable. 

L'abaissement de 2°C d'ici à 2100 est et doit rester notre principal combat ou alors l'humanité toute entière engagera irrémédiablement son déclin. Nous le savons, cette imprécation fait peur et, à ce titre, beaucoup se complaisent à dénoncer et démontrer arbitrairement ce constat. N'oublions jamais que celui-ci est dû strictement à la main de l'homme et que si celui-ci cherche à se défendre c'est dans un but de dédouanement. Ne dit-on pas souvent "la meilleure défense c'est l'attaque...". Certains, et pas des moindre, vont jusqu'à nous relater les périodes terrestres  que furent les glaciations et les réchauffements. Rien que cela ! Un peu de sérieux ne nuirait pas. Les glaciers du Groenland, du pôle sud ou celui de la Mer de Glace chez nous ne sont pas concernés par cette utopie. Les GES (Gas à Effet de Serre) ne sont pas utopiques, ils sont bien réels et chacun de nous doit prendre sa part de responsabilité. Des dispositions importantes sont prises au plan national ainsi qu'au local; nous devons nous y conformer et la COP 21, va chercher et mettre en oeuvre les solutions planétaires.

Pas d'amalgame, créons les conditions locales. C'est seulement sur ce point que nous devons agir car ce sera vous et nous qui apporterez cette pierre à l'édifice. Nous avons créé depuis bien longtemps le sauvetage en mer pour les marins, alors pourquoi ne le ferions-nous pas pour le climat ? Serait-ce négligeable ? Serait-ce secondaire ? Posons-nous la question ; comment nos enfants vivrons dans l'avenir si le climat continue à progresser ? En réalité la vie sera impossible, toute la climatologie sera transformée, les catastrophes naturelles vont s'accentuer pour devenir plus fréquentes et plus violentes...Nous aurons alors au centuple des Xynthia, des Vaisons la Romaine, des Cannes et aussi des sécheresses indéfinissables que personne ne pourra endurer. Des montées des eaux dans des zônes sensibles, comme les Maldives, le Bangladesh, les Philippines ou chez nous la Camargue feront la une des journaux télévisés. C'est cela la réalité. 

Certains "politiques", après les tragiques évènements que Paris vient de subir, n'ont rien trouvé de mieux de se servir ce ces instants de douleur pour demander l'annulation de la COP 21. Comme si c'était un jouet d'enfant saturé. Un peu de sérieux messieurs ne vous étoufferai nullement. Et il ne nous étonnerait pas qu'un jour viendra où ces mêmes "politiques" seront les mêmes qui viendront nous dire qu'en amont rien n'a été élaboré pour le climat.

Notre présence parmi vous, chers fidéles lecteurs, atteste de notre volonté d'agir et de vous informer, si possible en temps réel, et ce sera notre objectif permanent pour les mois et années qui viennent. Nous vous donnons copie ici de la liste des contributions que nous avons préparé à l'intention de la COP 21 et pour vous tous. Merci encore pour vos lectures suivies. Cet article est le 99ème d'une série que nous souhaitons très longue. 

voir la liste sur le lien ci-après.

COP21_paruContrib

 

Pôle Ecologie de Normandie

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article