NON à la DESTRUCTION… !

Publié le 21 Novembre 2015

NON à la DESTRUCTION… !

NEIN zur Zerstösung…

NO to the destruction…

NO alla distruzione…

NO a la destruccion…

NON à la DESTRUCTION… !

OUI à la voix du peuple… !

La CHRONIQUE de VEZINS (suite)

L’idée d’organiser un référendum à propos des barrages sur la Sélune, suscité un temps par la Ministre Ségolène ROYAL elle-même, a fait un gros flop sur le plan d’eau de VEZINS. Ce flop a été d’une telle intensité que le tsunami annoncé s’est ressenti du Mont St Michel jusqu’à St Hilaire du Harcouet…

Le Député Guenhaël HUET, grand partisan du maintien de ces ouvrages, a voulu consulter, en tant que Président, la Communauté de Communes Avranches MSM. Mal lui en a pris car l’entente « cordiale » avait été de mise (ou de mêche ?) entre certains. Et comme le titre cette semaine l’hebdo « La Manche Libre » c’est une victoire à la « Pyrrhus » de l’opposition à la tenue de cette consultation populaire. Dans le sud Manche, serait-on devenus si peu républicains au point de mépriser ses propres habitants ? Pourtant, il a été constaté lors des nombreuses réunions publiques et manifestations en tous genres, donc vérifié, que ces habitants sont dans leur immense majorité favorables au maintien des deux barrages, moyennant toutefois des adaptations écologiques et économiques que personne ne conteste vraiment.

Mais, c’était oublier les stratagèmes ridicules et d’un autre temps qui semblent foisonner encore dans notre sphère « manchotte ». Habituellement, nous étions convaincus que les châteaux hantés se situaient en Ecosse, mais nous nous sommes trompés, car ils se sont développés sous notre latitude, un peu plus chaude certes, mais oh combien remplie de froideur. Le réchauffement climatique serait-il en passe de nous atteindre ?

Ceci pour vous expliquer que le Pôle écologie de Normandie souhaite ardemment que le législateur s’engage pour une révision de la Loi SRU sur les modalités des enquêtes publiques. Une vraie démocratie participative doit s’inscrire dans un nouveau texte, plus proche des citoyens. En effet, la consultation du public (en aval de la décision prise) n’est ni plus ni moins qu’un leurre que nous devrons gommer. Il faut impérativement que la population participe en amont à l’élaboration des décisions importantes sur les équipements collectifs. C’est un minimum Constitutionnel que nous devons maintenir pour chaque citoyen.

Sans cela, nous n’arriverons JAMAIS à lutter contre les excès qui nous guettent en matière d’environnement et développement durable.

Cela devra s’appliquer pour le projet d’arasement de Vézins et La Roche qui Boit. Sans quoi, disons-le clairement, nous nous exposerons gravement à des renouvellements successifs d’affaires gravissimes comme ND des Landes, Sivens, Roybon (Center Parcs 38), GDE Nonant…et bien d’autres… !

Pierre JUHEL

Dominique DAMBLE

UDI écologie et

Pôle écologie de Normandie

Blog : polenormandie15.canalblog.com

Fb : PoleNormandie15

Le 10 juillet 2015

  Votez pour cet article!
 
2 Commentaires
  1. Joël BELLENFANT's Gravatar Joël BELLENFANT
    20 juillet 2015    

    Pour beaucoup la démocratie participative c’est quand cela arrange, mais pas trop !!!
    Qu’on l’applique d’abord au niveau communal, mais il faudrait une véritable volonté de la part des élus !!!
    Quant aux enquêtes publiques il faut améliorer la mise à disposition des éléments pour permettre au public d’aller déposer sur le registre d’enquête. Certains s’étonnent après coup,on n’était pas au courant, ben oui mais faut lire la presse, consulter les panneaux d’affichage en mairie, s’informer. Tout le monde peut déposer c’est quand même démocratique quoi qu’on en dise.
    Dans le cas des barrages cette enquête a eu lieu mais ne satisfait personne et certains critiquent et choisissent les chemins de traverse, c’est quand même curieux comme comportement.
    On (le peuple) aimerait bien entendre un autre discours que celui de quelques agités politiques alors que le temps est venu de la décision et de l’action.

  2. M-Ch Sevestre's Gravatar M-Ch Sevestre
    21 juillet 2015    

    Je suis contre un référendum , les personnes répondent rarement à la question posée
    Cette affaire devient trop politique, donnons du temps au temps pour plus de réflexion.
    Je suis pour le maintien …

Rédigé par jojo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
les personnes répondent rarement à la question posée !!!!!! . N'importe quoi car la question est : OUI ou NON . Il faut arrêter de prendre ces personnes comme vous dites pour des CONS !. Je pense que ce monsieur ne vote pas pour être contre un référendum . BRAVO Monsieur!, est en plus il est prêt a faire régler une facture de 85 millions d'euro à ses compatriotes . LE DELIRE !!! JE RÊVE!!!
Répondre