Vidange du lac de Guerlédan : des retombées touristiques et économiques...

Publié le 14 Février 2016

 

Vidange du lac de Guerlédan : des retombées touristiques et économiques...

La vidange du lac ce Guerlédan arrive à son terme. Un événement dont les retombées devraient se faire ressentir à court et à long terme…

23/04/2015 à 08:06 par eric le dorze

Image, notoriété, retombées touristiques et économiques… Pontivy Communauté compte bien capitaliser, à court et à moyen terme sur la vidange du lac de Guerlédan…
Image, notoriété, retombées touristiques et économiques… Pontivy Communauté compte bien capitaliser, à court et à moyen terme sur la vidange du lac de Guerlédan…
Les derniers poissons se sont arrachés sur les étals du marché de Mûr-de-Bretagne… Le lac de Guerlédan devrait être complètement à sec d’ici une petite semaine… La signalisation routière est en place pour canaliser l’afflux de visiteurs, de curieux et de touristes… Les parkings seront opérationnels pour la fin du mois… Les 18 guides recrutés par l’office de tourisme de Pontivy Communauté seront tous formés pour les visites du fond du lac avant fin avril… La signalétique concernant la sécurité, le cheminement et les repères seront installés début mai dans la vallée encore engloutie il y a quelques semaines… Les choses sérieuses vont pouvoir commencer…

L’économie…

Si les visiteurs ont déjà été nombreux depuis un mois à se rendre sur le site pour découvrir le lac en cours de vidange, la grande vague est attendue pour la mi-mai avec le début des visites guidées annoncée pour le jeudi 14 (lire en encadré). « Au niveau des réservations, nous approchons déjà des 500 cars, soit environ 25 000 personnes, annonce Gwénola De Araujo, responsable du pôle tourisme et patrimoine de Pontivy Communauté. Et autant pour la partie nord du lac ».
Des milliers de visiteurs attendus, et des retombées économiques qui se font déjà sentir localement. « Le taux de remplissage des gîtes est bon. Les premiers retours des restaurateurs et des hôteliers sont également très encourageants, lance Gwénola De Araujo. Globalement, c’est toute l’économie locale qui va profiter de cette vidange sur plusieurs mois. Au niveau de l’activité de l’office de tourisme, on a déjà l’impression, à mi-avril, d’être en été ».

Dépenses, recettes…

À Pontivy Communauté, une enveloppe de 500 000 € a été provisionnée pour l’occasion : gestion des ordures ménagères, installation de toilettes, mise en place de navettes, masse salariale avec une trentaine de personnes recrutées pour plusieurs mois (au musée de l’électricité de Saint-Aignan, dans les points d’accueil), logistique, indemnisation des agriculteurs pour la mise à disposition de champs pour les parkings, réalisation de plaquettes et autres documents d’information, construction d’une passerelle à Sordan vers le chemin de halage, réalisation des produits dérivés, inaugurations…
Des dépenses, mais également des recettes pour équilibrer le budget : les visites guidées payantes, la vente des pièces de la Monnaie de Paris qui partent comme des petits pains, la vente des produits dérivés (lire en encadré), et la hausse des recettes du camping de Mûr-de-Bretagne après un « super week-end de Pâques et un niveau de réservation exceptionnel, notamment au niveau des bungalows »

Capitaliser !

Pour le court terme, le succès semble acquis. Quid du moyen et du long terme ? À Pontivy Communauté, on compte bien capitaliser dans le sillage de la vidange de Guerlédan 2015. « Au niveau de la notoriété et de l’image, c’est une superbe opportunité, un tremplin incroyable, souligne Gwénola De Araujo. Nous sommes très sollicités, par les chaînes de télévision (de TF1 à TébéSud), des magazines sur la navigation fluviale, les cinq revues les plus connues sur le vélo. Cette vidange nous permet de promouvoir l’ensemble de nos atouts autour du patrimoine, des sports nature, du Canal, du Blavet, du halage pour les cyclotouristes »

Envie de revenir…

Pour le moyen et le long terme, le défi est engagé. Une plaquette sera distribuée autour du lac pendant toute la durée de l’assec pour proposer des idées de séjours d’une semaine, de week-ends, de sports, de balades, de découvertes insolites… Et donner envie aux visiteurs de 2015 de revenir dans la région de Pontivy…
« On va profiter de cet afflux de touristes pour communiquer sur tout, y compris sur le côté napoléonien, explique la directrice de l’office de tourisme. Le 29 avril, nous aurons la réponse du Conseil de l’Europe sur l’obtention du label itinéraire culturel européen. Une Destination Napoléon qui pourrait rejoindre une soixantaine d’autres labellisés en Europe, parmi lesquels figurent notamment les Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle ».
En attendant, une exposition de photos et un film sur la vidange ont été commandés qui permettront de faire durer le plaisir à partir de 2016…
 
E.L.D

Visites guidées : elles débuteront à compter du Jeudi de l’Ascension, le 14 mai. Pour l’Office de tourisme de Pontivy Communauté, elles partiront de l’Anse de Guerlédan à Mûr-de-Bretagne et de l’Anse de Sordan à Saint-Aignan. Pour les individuels (2 euros ; gratuit jusqu’à 12 ans), les visites du fond du lac dureront 45 mn. Pour les groupes, la visite de 1 h 30 sera proposée à 4 euros par personne. Même durée pour les scolaires, mais à 2 euros par enfant. Renseignements à l’office de tourisme de Pontivy (02 97 25 04 10).

Produits dérivés : Pontivy communauté a décidé de faire réaliser de nombreux produits dérivés à l’occasion de la vidange du lac. Les badges et les crayons sont déjà arrivés… Les autres seront mis en vente à partir du début du mois de mai : tee-shirts, mugs… Et naturellement la très attendue peluche du monstre du lac, un petit dragon dont le nom de Guerly vient d’être celtisé en Guerlic…

Rédigé par jojo

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article