Une offre de reprise de Valorem pour les barrages du Sud-Manche

Publié le 4 Mars 2016

Une offre de reprise de Valorem pour les barrages du Sud-Manche

  • Les barrages du Sud-Manche, dont celui du Vezins (photo) pourraient ne pas être arasés.
    Les barrages du Sud-Manche, dont celui du Vezins (photo) pourraient ne pas être arasés. | Ouest-France

Mercredi, le député Guénhaël Huet et les Amis du barrage se sont entretenus avec les conseillers de Ségolène Royal pour examiner l'offre de reprise des barrages de Valorem.

Mercredi 2 mars, la proposition de l'entreprise de Bègles, Valorem, a été présentée par Guénhaël Huet, les Amis de la Sélune et des représentants de l'entreprise aux conseillers de Ségolène Royal.

Valorem propose de reprendre les concessions d'EDF, qui ne souhaite pas continuer. L'offre a été jugée sérieuse pour la reprise des concessions des barrages de Vezins et de la Roche-qui-Boit, sur la Sélune.
PUBLICITÉ
 

« Il s'agirait de produire de l'énergie hydroélectrique tout en rétablissant le bon état de la rivière, en permettant la migration des saumons », a expliqué le député Guénhaël Huet.

38 000 000 € d'économie« L’écoute et l’intérêt du ministère sur ce projet sont réels, dans la double logique de la loi de transition énergétique et de la Cop 21 qui tendent, l’une et l’autre, à promouvoir les énergies renouvelables. »

L'intérêt est d'autant plus grand que la proposition faite par Valorem reviendrait moins cher à l'État que l'arasement des barrages. Raser les barrages coûterait 54 000 000 € à l'État alors que l'offre de Valorem reviendrait à 16 000 000 €, soit une économie de 38 000 000 €.

Une entreprise canadienne a aussi manifesté son intérêt.

La prochaine réunion est prévue pour juin.
 

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article