Le jazz s'invite à l'usine hydroélectrique de Camon

Publié le 18 Mai 2016

Le jazz s'invite à l'usine hydroélectrique de Camon

 

Visite de la centrale hydroélectrique de Camon et du système de captage des saumons.
Visite de la centrale hydroélectrique de Camon et du système de captage des saumons.

Ce week-end, l'usine hydroélectrique de Camon ouvrait ses portes aux visiteurs, dans une ambiance festive, animée par Lo Scale, une formation de trois musiciens du Gers avec Jean-louis Laclavère au piano, chant et saxo, Michel Devaux à la guitare et au chant, et André Magnoac à la contrebasse. Edith Raffin, responsable du site, a accueilli 4 groupes venus découvrir l'usine, son fonctionnement et la passe à poissons, soit une cinquantaine de personnes. Côté environnement, Stéphane Bosc, chargé de mission à l'association Migado (Association migrateurs Garonne Dordogne) présentait le système de captage des saumons. Piégés en douceur, recensés, mesurés, ils sont transportés en camion directement à l'aval de la dernière centrale hydroélectrique pour éviter les nombreux obstacles (barrages et centrales) sur la Garonne. La «dévalaison» a commencé le 2 mars et touche à sa fin. Cette année, 39 000 smolts ont été capturés à Camon et acheminés en camion à l'aval de Golfech pour rejoindre l'océan sans encombre. Ambiance et visites très appréciées.

La Dépêche du Midi

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article

EXOS 18/05/2016 13:59

comme quoi cela marche !! donc la même chose à VEZINS et le tour est joué et en plus il y aura des visiteurs et de la musique . Remonter les saumons en musique c'est une idée !! . C'est mieux que la musique et toujours le même refrain que WWF et DORON