réunion publique du 28 avril - précisions utiles

Publié le 1 Mai 2016

Bonjour à tous,

Un grand merci à tous ceux qui ont répondu à l’appel des Amis du Barrage pour notre réunion publique du 28 Avril. Un beau succès que nous devons à un travail de longue haleine, à notre équipe « de choc », mais aussi à tous ceux qui nous soutiennent. 98,89% de la population locale et des élus dont on imagine mal qu’ils puissent s’opposer à une majorité écrasante de leurs administrés.

 

Notre association veut soutenir et participer à la mise en œuvre d’un projet global de territoire AVEC les lacs, les barrages et la production d’énergie jusqu’à la fin de vie des ouvrages de Vezins et RQB. Alors que seulement 1,11% des personnes concernées souhaitent la disparition immédiate des barrages, sans qu’aucune solution technique et économique sérieuse ne justifie ce choix technocratique, prématuré, minoritaire, voire marginal.

La vraie réalité, c’est celle-là. Le reste, c’est de la littérature.

Restons pragmatiques.

 

Ce que nous voulons tous pour notre Sud Manche, c’est le meilleur. Rien de moins. Voilà notre point de consensus. Il doit constituer la base de nos futures discussions.

Je vous joins l’article paru dans Ouest-France samedi 30.

«  Les Amis du barrage pensent avoir gagné »

Son titre est aguicheur mais ne correspond ni à la réalité ni à nos déclarations.

Pourtant, pendant toute cette réunion publique, nous n’avons cessé de marteler le contraire. Nous sommes optimistes, oui. Mais très raisonnablement. Nous avons réussi à inverser la tendance. Nous ne sommes plus dans une logique d’arasement à tout prix, mais dans une phase de réflexion. Le projet de VALOREM est crédible et il a été pré validé par les conseillers techniques de la ministre. C’est bien, presque inespéré. Mais loin d’être suffisant. Plusieurs étapes et beaucoup d’efforts seront encore nécessaires pour avoir la certitude que les retenues seront remplies après la vidange qui a fait l’objet d’un arrêté préfectoral parfaitement adapté et bien précis. Et il me va bien. 

 

La lettre que Monsieur le Préfet de la Manche a adressée à notre député le 25 avril est elle aussi sans équivoque :

-       « Début mai 2016 : lancement de la consultation des entreprises de travaux pour la gestion sédimentaire en vue d’une notification du marché fin octobre 2016 ;

-       De mi-novembre 2016 à avril 2018 : réalisation des travaux de gestion sédimentaire préparatoires à la vidange, avec abaissement progressif du plan d’eau, sans ouverture des vannes de fond de l’ouvrage ;

-       Avril 2018 : début de la vidange proprement dite marquée par l’ouverture de la vanne de fond du barrage, et poursuite des travaux de gestion sédimentaire jusqu’à l’assec qui sera atteint en juillet 2018. Cette phase permettra de réaliser l’examen technique complet indispensable à l’élaboration de la revue de sûreté.

Ces travaux et opérations seront réalisés sans porter atteinte à la structure du barrage, notamment sans que des brèches ne soient réalisées. »

Les gesticulations doroniques et autres élucubrations de nos opposants n’y feront rien. Aucune décision définitive ne sera prise avant que la revue de sûreté n’ait été effectuée, au plus tôt à l’automne 2018.

Nous avons remporté une victoire d’étape et les ADB portent le maillot jaune.

Faisons en sorte de le garder jusqu’à l’arrivée.

 

Discutons avec les élus qui se sont laissé convaincre par le discours des sirènes technocrates carriéristes dopées par l’idée de mener une opération « exemplaire » expérimentale et unique dont les Sud Manchois seraient les cobayes.

Bien à vous,

John KANIOWSKY

réunion publique du 28 avril - précisions utiles
réunion publique du 28 avril - précisions utiles
réunion publique du 28 avril - précisions utiles
réunion publique du 28 avril - précisions utiles
réunion publique du 28 avril - précisions utiles

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article