Une carte dynamique des gaspillages d'eau en Pays de la Loire

Publié le 7 Juillet 2016

Une carte dynamique des gaspillages d'eau en Pays de la Loire

  • Le réseau d'eau potable court sur 850 000 km en France.
    Le réseau d'eau potable court sur 850 000 km en France. | Photo archives Ouest-France

Un réseau de professionnels de la gestion de l'eau a dressé une carte interactive de l'efficacité de la distribution d'eau potable, à l'échelle des communautés de communes des Pays de la Loire. Pour savoir quels sont les plus performants.

En France, chaque année, près de 700 milliards de litres d'eau potable, l'équivalent de plus de 270 000 piscines olympiques, se perdent dans la nature au long des 850 000 km de canalisations qui desservent les foyers ! 

 

 

 

FluksAqua, la première communauté mondiale indépendante d'entraide en ligne, créée par et pour les professionnels de l'eau, s'est penchée sur la performance des réseaux d'acheminement en Pays de la Loire. Elle a exprimé les performances des réseaux d’eau, non par les volumes perdus en fuites, mais sous forme de ce qui peut raisonnablement être économisé, en tenant compte des contraintes économiques. Ces calculs tiennent compte du caractère rural ou urbain des services : les zones rurales sont mécaniquement défavorisées par rapport aux zones urbaines dans la chasse aux fuites d’eau, car elles ont bien plus de longueur de canalisation à surveiller.

Pratiquement toutes les communautés de communes ou d'agglomération de la région (dans leurs futurs contours, tels que souhaités par les préfectures) respectent les niveaux maximums de fuites autorisés par le règlement, dit du Grenelle 2 (1).

Peut faire mieux

Par contre, l'analyse de FluskAqua montre qu’il y a des marges de progression importantes de plusieurs territoires au regard d'un second critère, dit de l'excellence (2). Celui-ci calcule, pour chaque service d'adduction d'eau, les économies à réaliser afin de se mettre au niveau des meilleurs de sa catégorie. Trois communautés de communes de Sarthe et de Mayenne perdent entre 10 % et 20 % de l'eau potable injectée dans les réseaux de distribution : ce sont les communautés de communes Champagne Conlinoise et Pays de Sillé ; Alpes mancelles, portes du Maine normand et Pays belmontais en Sarthe ; de l’Ernée en Mayenne.

Si on regarde les résultats par département, la Vendée est le département qui a le réseau le plus performant, devant la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Mayenne et la Sarthe.

(1) Le Grenelle 2 de l'environnement (Loi du 12 juillet 2010) fixe des seuils à atteindre en termes de pertes acceptables liées aux fuites dans le cadre de l’acheminement d’eau. S'ils ne sont pas atteints les taxes (redevances) des agences de l'eau sont doublées.

(2) On regarde pour chaque service d’eau les économies réalisables en se mettant au niveau des 5 % meilleurs de sa catégorie (100 réseaux les plus proches en termes de consommation par km de réseau). Ces économies sont par la suite agrégées par collectivité.

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article