Pesticides. «Le gouvernement capitule» selon Eau et Rivières

Publié le 12 Novembre 2016

Dans un communiqué signé par Gilles Huet, son délégué général, l'association Eau & Rivières de Bretagne estime que « l'annulation de l'arrêté de 2006 encadrant l'usage des pesticides était l'occasion rêvée pour le gouvernement d'assurer une meilleure protection de la santé publique et de l'environnement ». L'association rappelle le résultat des dernières « expertises scientifiques », notamment un rapport sénatorial d'octobre 2012, qui décrivent « l'impact avéré des pesticides sur de nombreuses pathologies » et indique qu'en Bretagne, « ce sont au total, 81 molécules qui ont été détectées dans les eaux en 2015 obligeant les collectivités à s'équiper de coûteux systèmes de traitement des eaux potabilisées ».

Pour Eau & Rivières de Bretagne, « le gouvernement vient de capituler sous la pression de la FNSEA et des industriels des pesticides : aucun nouveau projet d'arrêté n'est présenté ce jour à la commission nationale des produits phytopharmaceutiques : les dispositions de 2006 ne seront pas réactualisées ! Et le gouvernement se contente d'une vague promesse "d'étude d'une mesure de limitation de l'usage des pesticides à proximité des habitations" ».

Et le communiqué de conclure : « Faute d'un gouvernement qui assume ses responsabilités en matière de santé publique et d'environnement, les associations n'ont donc d'autre choix que de se tourner vers la justice pour défendre l'intérêt général ».


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/bretagne/pesticides-le-gouvernement-capitule-affirme-eau-et-rivieres-12-11-2016-11289165.php#0OhsV7EKkP1BAzQk.99

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article