Prévention des inondations : un nouveau guide sur les risques littoraux

Publié le 9 Novembre 2016

Environnement / RisquesPublié le mercredi 9 novembre 2016

Le Centre européen de prévention du risque inondation (Cepri) vient d'éditer un nouveau guide pratique de près de 100 pages sur les collectivités territoriales face aux risques littoraux. Selon l'évaluation préliminaire du risque inondation (Epri) réalisée en 2011 dans le cadre de la mise en oeuvre de la directive Inondation, 1,4 million d'habitants et 850.000 emplois seraient aujourd'hui exposés au risque de submersions marines en France.
Depuis la catastrophe provoquée par la tempête Xynthia dans les départements de Vendée et de Charente-Maritime en 2010, l'Etat et les collectivités locales ont pris de nouvelles mesures pour réduire le risque de submersion marine, souligne le Cepri. 34 territoires littoraux ont ainsi été désignés "territoires à risque important d'inondation" dans le cadre de la mise en œuvre de la directive Inondation tandis que 25 programmes de d'actions de prévention des inondations (Papi) et dix plans submersions rapides (PSR) littoraux avaient été labellisés en janvier 2015 pour un montant total de près de 300 millions d'euros.
Si la majorité des financements mobilisés vise à réhabiliter les ouvrages de protection – la France compte 1.350 km de digues dont le niveau de sûreté n'offre toujours pas toutes les garanties -, d'autres démarches se développent en complément. Car comme le rappelle le Cepri, "la nécessité de prendre en compte le risque de submersion marine va se faire de plus en plus cruciale dans les années à venir, compte tenu de la forte attractivité des espaces littoraux et de l'accroissement attendu de la population vivant à proximité des côtes". "Dans le même temps, poursuit l'organisme, le niveau de la mer et l'intensité des aléas marins devraient sensiblement augmenter en lien avec le changement climatique. Il est donc essentiel que les pouvoirs publics restent résolument mobilisés aux côté des populations littorales face à un risque majeur qui, inéluctablement, va s'aggraver dans les prochaines décennies."
Après une présentation des enjeux, le guide, destiné aux élus et aux techniciens des collectivités, présente les différentes actions pouvant être menées pour réduire le risque de submersion marine et apporte des éléments méthodologiques pour élaborer une stratégie locale de gestion de ce risque. Il propose aussi plusieurs exemples d'expériences menées localement en France et à l'étranger comme l'approche globale du risque de submersion marine mise en œuvre par la Communauté urbaine de Dunkerque, le projet pilote "Sand Engine" aux Pays-Bas, qui a consisté à créer une "réserve de sable" pour alimenter de manière progressive les plages en sédiments, la renaturation des anciens Salins de Camargue, le Papi de l'île d'Oléron, celui de l'agglomération rochelaise, la disposition spécifique Orsec "inondations marines" de la préfecture de la Somme, la stratégie littorale globale élaborée par le syndicat mixte baie de Somme Grand Littoral picard et la communauté de communes Opale sud, la doctrine britannique en matière de gestion du trait de côte, etc.

Anne Lenormand

Rédigé par jojo

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article