Franck Gire crée une centrale hydro-électrique sur le Lignon

Publié le 23 Décembre 2016

Franck Gire crée une centrale hydro-électrique sur le Lignon

     
    Franck Gire crée une centrale hydro-électrique sur le Lignon
     
     
     
     

    Une centrale hydro-électrique fonctionne depuis ce mercredi sur le Lignon, à Saint-Maurice-de-Lignon. Un projet porté par deux frères, convaincus de l'intérêt des énergies renouvelables.

    Un sentier de 2 km mène au Lignon, depuis le restaurant du Sabot de l'âtre. Sur place, un bâtiment se dresse droit au bord du Lignon. Un canal de 230 m a été aménagé pour mener l'eau jusqu'à la turbine.

    On se trouve au lieu-dit "La Navette", un ancien lieu de passage important entre Saint-Maurice-de-Lignon et Les Villettes au XVIIIe siècle, avant le développement du pont de Lignon. Un moulin, construit entre 1750 et 1780, tournait toute l'année. Il concassait du blé et fabriquait de l'huile de noix et de noisette. En 1924, il a été arrêté.

    "Il faut développer les énergies renouvelables"

    "Il a été construit par Vital Girinon au profit des Maubourg", indique Franck Gire, le propriétaire actuel qui a acheté le site pour y faire une centrale hydro-électrique. Un projet qu'avait eu M. Reymond, maire et industriel local. Il avait reçu l'autorisation en 1932 mais n'avait jamais abouti, suite à un conflit ouvert avec EDF dans le cadre de la nationalisation des ressources électriques du pays. "Quand j'ai contacté les quatre petites-filles, elles étaient ravies puisque ça correspondait au souhait de leur grand-père."

    Le professeur passe à l'action

    Franck Gire, élu à Lapte, est professeur de mécanique et hydraulique à l'école d'ingénieur Enise à Saint-Etienne. Il s'est associé avec son frère, Thierry, chauffeur à Bioval à Lapte. Franck Gire est surtout convaincu par les bienfaits des énergies renouvelables. "On utilise dans le monde 80 % d'hydrocarbures. C'est une énergie facile à utiliser mais ça s'épuise et cela provoque des dommages à l'environnement. Il faut donc développer les énergies renouvelables."

    Un équivalent de 2 200 habitants

    Cette centrale hydro-électrique, c'est un investissement de 1,5 million d'euros. Sa puissance électrique est de 400 kilowatts, ce qui correspond à produire de l'électricité pour un équivalent de 2 200 habitants. Soit à peine la population de Saint-Maurice-de-Lignon, qui va désormais en bénéficier. "On injecte le courant sur le réseau local. L'électricité utilise toujours le chemin le plus court." EDF rachète l'électricité produite sur 20 ans à une moyenne de 13 centimes le kilowatt. Le retour sur investissement se situe à 12 ans avec des machines dont la durée de vie est au minimum de 50 ans.

    Se protéger des crues

    Un bâtiment étanche a été construit pour accueillir la turbine et ainsi se préserver des crues qui ont déjà occasionné de gros dégâts dans les années 1930 et en 1980.

    La centrale se situe entre deux autres équipements : la centrale du pont de Lignon et l'usine de Vendetz alimentée par le barrage de La Chapelette.

     
    Dernière modification le mercredi, 21 décembre 2016 14:39

    Rédigé par jojo

    Repost 0
    Commenter cet article