Le livret de propositions du Cercle Français de l’Eau

Publié le 19 Février 2017

 

Le livret de propositions du Cercle Français de l’Eau

Quelles priorités pour l’eau en France à l’horizon 2025 ?

Le Cercle Français de l’Eau a produit une contribution sur les enjeux de l’eau : « Quelles priorités pour l’eau en France à l’horizon 2025 ? » à travers un livret de constats et propositions.

Lors de notre débat sur le sujet le 27 janvier 2017 à l’Assemblée nationale, beaucoup de contributions complémentaires ont été apportées.

Nous vous proposons de continuer ce débat et ces réflexions ensemble, à partir de notre livret de propositions. Le résultat donnera lieu à une présentation lors d’un événement le mercredi 5 avril 2017 en matinée (informations et inscriptions prochainement).

Vous pouvez d’ores et déjà nous envoyer vos contributions écrites par email : contact@cerclefrancaisdeleau.fr

Date limite de réception des textes : 28 février 2017.

Livret_Couv

Le programme du colloque du 27 janvier 2017

Actes à venir dans les prochaines semaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Débat en présence de Pierre-Alain Roche et François Guerber, auteurs du Rapport du Conseil général de l’environnement et du développement durable

 Petit-déjeuner débat le mercredi 14 décembre de 8h30 à 10h15 – Accueil à partir de 8h20

Auditorium André Borie
3, rue de Berri
75008 Paris

La mission donnée aux auteurs par Conseil général de l’environnement et du développement durable devait mener un diagnostic sur les facteurs explicatifs et les perspectives d’évolution du prix de l’eau, ainsi que sur la durabilité environnementale, sociale et économique des services, et identifier les marges de manœuvre disponibles pour influer sur l’évolution de la facture d’eau.

La mission notamment fait quatre propositions présentées dans le Rapport « Eau potable et assainissement : à quel prix ? » : Renforcer le système de régulation nationale, lui donner plus de lisibilité, de visibilité et de cohérence. Compléter les systèmes d’information pour qu’ils répondent mieux aux questions concrètes que se posent les citoyens. Permettre un débat stratégique sur les orientations et les prix des services une fois par mandature au sein des EPCI ou de leurs syndicats spécialisés. Améliorer l’ingénierie financière du renouvellement du patrimoine et ramener le taux de TVA sur l’assainissement au niveau de celui de l’eau potable. Les opérateurs étant sous l’autorité des collectivités locales. Mais l’Etat a la capacité et le devoir de convaincre et d’entraîner. Il serait donc utile qu’il se saisisse de ces sujets et réoriente les outils disponibles et les actions des parties prenantes.

La mission propose des pistes pour progresser : la discussion d’une stratégie nationale, la signature d’un pacte engageant les parties prenantes et la mise en œuvre d’un plan d’action.

Introduction et animation par Sophie Auconie et Jacques Krabal,co-présidents du Cercle Français de l’Eau

 

Compte-rendu à venir.

 

 

 

 

Dans le cadre de l’Assemblée générale du Cercle Français de l’Eau, le Cercle Français de l’Eau a organisé une table ronde sur le thème

« L’eau en France :qu’en pensent nos partenaires internationaux ? »

En présence de :

Antoine SAINTRAINT, Commission européenne, Direction générale de la coopération internationale et du développement, Administrateur principal – Chef du secteur Eau

– Marta MOREN ABAT, Commission européenne, Direction générale de l’environnement, Responsable des politiques en charge des questions internationales de l’eau

– Bruno TISSERAND, Président de EurEau

– Jean LAUNAY, Président du Partenariat Français pour l’Eau

Compte-rendu de la table ronde

 

 

Dans un contexte de changement global, cet ouvrage analyse dans toute sa diversité la place et le rôle de l’eau pour ainsi mieux la préserver.

Il réunit près de cent cinquante contributions et apporte un éclairage sur les nombreux domaines et des approches que couvre cette thématique, afin de comprendre et de proposer des solutions aux défis majeurs de l’eau.

Introduction et animation par Sophie Auconie, co-présidente du Cercle français de l’eau.

Débat en présence d’Agathe EUZEN, Anthropologue, directrice adjointe scientifique à l’Institut écologie et environnement du CNRS, coordinatrice de cet ouvrage.

Présentation (téléchargement) : Agathe Euzen – L eau à découvert – 13 Avril 2016 CFE

 

 

Débat en présence des Sénateurs Henri Tandonnet et Jean-Jacques Lozach, auteurs du Rapport de la délégation à la prospective du Sénat « Eau : urgence déclarée » et de Jean-Luc Redaud du Partenariat Français pour l’Eau.

 Petit-déjeuner débat le jeudi 27 octobre de 8h30 à 10h15 – Accueil à partir de 8h20

Auditorium André Borie
3, rue de Berri
75008 Paris

Alors que le phénomène du dérèglement climatique est désormais avéré, qu’il suscite une prise de conscience internationale et la définition d’objectifs chiffrés pour en limiter les effets, la menace sur l’eau et le risque de pénurie restent insuffisamment perçus et mal anticipés.

La délégation à la prospective du Sénat a souhaité engager une réflexion sur la gestion de l’eau à un horizon de moyen-long terme dans notre pays. Contrairement aux idées reçues, la France subira, elle aussi, les conséquences de l’élévation des températures et de la modification spatiale et temporelle du régime des précipitations. En même temps que la ressource se fera plus rare, tout particulièrement en période estivale, les besoins continueront d’augmenter en raison de l’accroissement démographique, de la modification des modes de vie et d’alimentation, du développement des loisirs et du tourisme. Du croisement des courbes d’offre et de demande résultera inévitablement un effet de ciseaux, au risque de cristalliser des conflits entre les différents usagers de l’eau et d’obliger à des choix politiques difficiles.

À partir d’un état des lieux détaillé, ce rapport explore les pistes susceptibles de préserver un bien commun essentiel à la survie de l’humanité et de la biodiversité, à la fois sous l’angle d’une gestion optimisée de la ressource et d’une gouvernance au plus près de la réalité des territoires.

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article