Article publié depuis Overblog et Facebook et Twitter

Publié le 20 Mai 2017

Le public est invité sur le chantier du futur barrage

Énergie - Hydroélectricité

Vue aérienne du chanteir du barrage hydroélectrique de Fontenau /Photo DDM.
Vue aérienne du chanteir du barrage hydroélectrique de Fontenau /Photo DDM.

La construction du barrage de la centrale hydroélectrique de Fontenau a débuté en février. La régie municipale (ESL) organise des journées portes ouvertes les vendredi 19 et samedi 20 mai. Le barrage, constitué de 2 clapets de 20m de long sur 5m de haut, permettra, si besoin, de rendre libre cours à la rivière et de permettre le transit sédimentaire.

En 2001, le conseil d'administration d'ESL, présidé par Bernard Carayon, a engagé l'étude pour la construction d'une troisième centrale hydroélectrique à Lavaur. «Il aura fallu une quinzaine d'années d'études, notamment sur les questions environnementales, pour faire aboutir ce projet qui produira près de 10 millions de Kwh par an pendant de nombreuses décennies», précisent B. Carayon et B. Pentiaux, directeur d'ESL de 2001 à 2016. «Nous nous doutions que les questions environnementales seraient les plus complexes. Nous tenions absolument à ce que ce projet soit une réussite, une fierté sur le plan technique, environnemental et financier». Sébastien Blanc, le directeur actuel, confirme que les questions environnementales ont mobilisé de gros efforts. «Le travail réalisé sur la biodiversité a été récompensé par l'avis favorable accordé par le CNPN (Conseil national de protection de la nature) en avril 2013». «Près de 20 % du montant du chantier, ce qui est tout à fait inédit, sont consacrés à des mesures d'accompagnement ou compensatoires», poursuit Sébastien Blanc. Un écologue suit le chantier. «Le méandre des Cloutous sur la commune d'Ambres, un véritable sanctuaire pour la biodiversité qui y sera aménagé cet été, avec la création d'une annexe fluviale de plus de 2000m2 destinée à de nombreuses espèces faunistiques», précise S. Blanc. Une grève de galets sera dédiée à la reproduction des libellules et des amphibiens et la chaussée de l'ancienne centrale, infranchissable par la population piscicole, sera arasée. Le site de Fontenau sera équipé d'une passe à poissons en rive gauche côté Lavaur et d'une passe spécifique pour les anguilles en rive droite côté Ambres.

Les visites sont encadrées par groupes de 15 personnes. Inscriptions : accueil d'ESL ou au 05.63.83.64.80.

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article