Vague de froid : l'hydroélectricité au secours du réseau électrique

Publié le 28 Février 2018

, 

Vague de froid : l'hydroélectricité au secours du réseau électrique

Énergie

Les agents de la SHEM, ici à Aragnouet, sont mobilisés. / Photo DDM, A.B.
Les agents de la SHEM, ici à Aragnouet, sont mobilisés. / Photo DDM, A.B.

Une vague de froid s’est installée sur la France cette semaine avec des températures négatives. Les consommations électriques vont donc augmenter.

Pour faire face à ce pic de froid et assurer l’équilibre sur le réseau électrique français, tous les agents de la SHEM (Société hydro-électrique du Midi) sont mobilisés pour répondre à la forte demande attendue, notamment lors des pointes de consommations du matin et du soir.

La centrale hydroélectrique d'Eget en production maximale

En effet, première des énergies renouvelables, l’hydroélectricité de haute et moyenne chute peut être mise en route en quelques minutes afin de secourir le réseau électrique français en cas de défaillance des autres moyens de production d’énergies.

Pour répondre aux sollicitations et éviter le black-out, la centrale hydroélectrique d'Eget, à Aragnouet, va tendre vers sa production maximale, soit 32 MW/h.

«On turbine à fond, de 7 heures à 21 heures, en fonction de la demande de notre optimiseur qui nous commande la veille une production d‘énergie en fonction des demandes des clients et des capacités du réseau RTE.»

Rédigé par jojo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article