Manche. La dernière phase de vidange de la retenue d’eau du barrage de Vezins a commencé lundi 20 août

Publié le 22 Août 2018

Manche. La dernière phase de vidange de la retenue d’eau du barrage de Vezins a commencé lundi 20 août

La vidange du lac de Vezins, dans le Sud-Manche, a repris lundi 20 août 2018, en fin de matinée. Une pêcherie a été créée à l'aval du barrage pour récupérer le reste des poissons.

|Modifié le 21 Août 18 à 14:52
Une pêcherie va permettre de récupérer les derniers poissons du lac de Vezins.
Une pêcherie va permettre de récupérer les derniers poissons du lac de Vezins. (©La Gazette de la Manche)

EDF a agrandi la vanne de fond du barrage de Vezins déjà ouverte le 14 mai, lundi 20 août, en fin de matinée. Le lac artificiel devrait être abaissé de quinze mètres en dix à quinze jours, selon les précipitations et la qualité de l’eau.

La retenue d’eau devrait perdre un peu moins d’un mètre d’eau par jour », indique Rémy Brun, le responsable Environnement de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) de la Manche.

La SARL AB Pêcheries de Loire chargée par l’Etat de récupérer les poissons depuis le début des opérations a installé une pêcherie à l’aval de l’ouvrage d’Albert Caquot la semaine dernière pour récupérer le reste des poissons du lac. Elle estime qu’il en reste douze tonnes. 

Entre le 13 et le 17 août, soit la semaine précédent la reprise de la vidange, elle en a pêché trois tonnes avec des filets.

 

Une soixantaine de kilos de sandres, brochets et silures a été vendue aux habitants samedi 18 et dimanche 19 août, au Petit Bois de Vezins, à Isigny-le-Buat. 400 autres kilos, mais de carpes cette fois-ci, ont été donnés à La Truite Saint-Hilairienne. L’association de pêche a mis cette soixantaine de poissons dans les deux étangs de Saint-Hilaire-du-Harcouët. 

Le reste des poissons déjà pêchés finiront comme ceux qui arriveront dans les filets de la pêcherie vers la fin de la vidange : ils seront  transformés en farine animale par Bioceval, une entreprise valorisant des coproduits de poissons issus des filières pêche et aquaculture située à Concarneau, dans le Finistère.

 

Flora Gelot

 

Rédigé par jojo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article