La dernière de l'année!

Publié le 30 Décembre 2019

La dernière de l'année!

Avoir des convictions sur les bienfaits d'une retenue d'eau telle que le barrage de vezins le proposé n'aura pas suffi à la préserver. Le saumon a gagné le droit de remonter plus en amont, le lit de La Sélune va reprendre son cours normal aux dires des défenseurs de l'arasement.
Depuis le printemps dernier, j'ai rencontré et écouté des personnes des deux bords. Chacun argumentant sa position. Les opposants à l'arasement soulèvent souvent le fait de ne pas avoir été écoutés et pour beaucoup se sont senti humiliés, blessés.
Les pros-barrages qui sont-ils ?
Avant tout ce sont des personnes de toutes catégories sociales, très souvent des locaux et des régionaux. Pour beaucoup le lac de Vezins faisait partie intégrante de leur vie. Ils y ont grandi, vécus au bord de cette belle étendue d'eau et certains y sont nés. L'affectif, le sentimentalisme, l'intime n'a jamais été évoqué par les gouvernements successifs et par les défenseurs de l'arasement et toutes ces vies ont été oubliées.
Pire certains élus locaux, ceux que ce fameux peuple de l'eau(entre autres) a élus, ont tout simplement retourné leur veste pour éviter de perdre des subventions européennes ou pour ne pas être en opposition avec sa famille politique. Un coup de poignard supplémentaire dans le cœur de tous ces gens.
Il faut encore ajouter les loutres oubliées du lac, la gestion « exemplaire » du chantier d'Etat, l'esclavagisme pour 4 hommes qui travaillaient comme « gardiens » sur le barrage. Pas de contrat de travail, pas de salaire, faux badges, pas de nourriture.... D'ailleurs les pros-arasement ne se sont jamais émus publiquement de cette situation. Une mentalité à vomir face à la solidarité humaine !

Et puis, comment comprendre la destruction d'une si belle réserve d'eau douce ? La destruction d'une énergie hydroélectrique quasi gratuite ? La destruction d'une protection des populations face aux crues ? L'avenir nous dira si l'anéantissement de la plus grande réserve artificielle d'eau douce de Normandie sera une réussite ou un désastre écologique.

2019 se termine et malgré la destruction et le sentiment de ne pas en avoir assez fait, je garde comme une grande victoire la rencontre de personnages sympathiques et attachants. Merci à eux.

Didier M

Rédigé par jojo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article