Publié le 26 Août 2011

bonjour
l'info a été diffusée à tous les adhérents de l'ARAM Basse-Normandie disposant d'une adresse courriel (environ 160), + sera sur le bulletin trimestriel de septembre, 
elle va être en ligne très prochainement sur le site web de la FFAM www.moulinsdefrance.org rubrique Manifestations, et sur le prochain Flash interne à paraitre
elle va être diffusée par mailing dans tout le réseau national FFAM (95 associations affilées sur tout le territoire français représentant environ 6000 adhérents)
pourriez-vous établir un lien sur votre blog vers le site de la FFAM www.moulinsdefrance.org en tant que partenaires (vous pouvez préciser que la FFAM relaie votre action)
je me permets de vous joindre un formulaire pour rejoindre notre combat national en PJ
bien cordialement et bon courage
Annie Bouchard présidente FFAM

 

Voir les commentaires

Rédigé par jojo

Publié dans #Nos actions-Nos manifestations

Repost 0

Publié le 25 Août 2011

la-manche-libre-27.jpgla-manche-libre-27-1.jpg

La manche libre du 27 aout 2011

Je crois qu'une réaction s'impose et qu'une mise au point est nécessaire.

On essaie de faire croire que des "études" ont été menées alors qu'il n'en est rien. Les ateliers de travail menés par ETHEIS se sont bornés à des discussions dont les conclusions étaient écrites d'avance par les prétendus "experts" de la DDTM.

 

Erick, Louis: ne pensez-vous pas qu'il est temps de mettre fin à l'imposture et que le moment est venu de faire entendre raison à cette poignée de technocrates en utilisant la manière FORTE ?

 

Cordialement,

John

Voir les commentaires

Rédigé par jojo

Publié dans #la pêche

Repost 0

Publié le 25 Août 2011

Pour la défense du lac

peche-au-coup.jpgpeche-au-coup-1.jpgpeche-au-coup-2.jpg

la gazette du 25 aout 2011

Voir les commentaires

Rédigé par jojo

Publié dans #la pêche

Repost 0

Publié le 14 Août 2011

Bonjour à tous!
 
Tout le monde connait ma passion pour la carpe, quelques fois je déroge à la règle et ce matin, je décidais d'installer sur mon rod pod, 1 carpe pour la carpe, et les 2 autres montées pour le carnassier avec pour chacune ces dernières un montage de fuite, idem que pour la carpe, mais avec un poisson mort posé à fond.
Jusque là, tout est normal et tout va bien!
Attente.... Et vers 10h30, le détecteur d'une canne montée pour le carnassier se met à hurler avec un départ fulgurant.
 
Dans mon esprit, pas de doute possible, sur un gardon de 15 cm, un carnassier attelé dessus!!! Combat puissant, poisson qui sonde en profondeur, coups de tête   qui me rapelle étrangement quelque chose, et au bout de 5 bonnes minutes, je vois apparaitre à la surface une carpe miroire qui annonce un bon poids..
 
Dommage,j'étais seul pour en attester, mais j'ai quand même fait une photo. Elle pèse 10 kgs, pas exceptionnel pour le poids, mais pour l'alimentation, çà fout en l'air les idées reçues comme quoi les carpes  sont casiment végétariennes si je puis dire!
 
Bien que personnellement, j'ai toujours eu des réserve là dessus, car j'ai souvent mis au tapis des carpes qui déjectaient des moceaus de coquille d'anodonte, de carapace d'écrevisses, des morceaux de glands, bref de tout quoi!
 
Voilà, je voulais par ce vécu personnel vous démontrer que contrairement aux idées reçues, la carpe aime bien la chair aussi.....
 
En fichier joint ce beau fish!
 
Amicalement,CARPE-MIROIRE-10-KGS-AU-VIF.jpg
 

Pascalou

Voir les commentaires

Rédigé par jojo

Publié dans #la pêche

Repost 0

Publié le 12 Août 2011

 

 

 

THE FRIENDS OF THE DAMS ASSOCIATION (Les Amis du Barrage) DEMAND THAT THE DECISION TO LEVEL OFF THE DAMS BE FROZEN.

 

To satisfy a handful of fanatical ecologists and some daydreamers, the government decided to level off the dams of VEZINS and LA ROCHE QUI BOIT in South Manche.

 

The reasons set forth are the restoration of the water quality and that of the free circulation of migrating fish.

The dams themselves are not polluting, but their lakes play the part of purification basins and retain part of the pollution coming from upstream. Thus, human beings together with salmon enjoy the use of a correct quality of water. To assert that migrating fish would get upstream the Selune following the disappearance of the dams is pure utopia because the polluted waters would flow way down to the Mont St Michel bay and salmon would probably not get farther than the mouth of the river from which it would totally disappear.

 

Although rightfully opposed by the officials and a majority of the concerned population, such a decision is said to be irreversible on the grounds that it arises from the “Grenelle de l’Environnement” based on a vote from the “SAGE Sélune” and the approval of the “CLE”.

 

The government stresses the necessity to reduce pollution, increase the production of clean and renewable energies and preserve water reserves.

Yet, it is about to contaminate one of the world’s most beautiful bay in increasing significantly the proliferation of green algae. The leveling off of the dams would also result in the disappearance of two hydroelectric plants capable of supplying power to 15,000 people, and in the suppression of a 20 million cubic meters water reserve.

All inconsistencies and contradictions which is high time to stand against, because if such a decision were to be executed, its consequences would be irreversible.

 

This is the reason why we demand the freezing of the leveling off process and immediate start of the studies of impact which should have been carried out prior to a hasty decision, and up to this day, unjustified.  

 

Voir les commentaires

Rédigé par jojo

Publié dans #Nos actions-Nos manifestations

Repost 0

Publié le 12 Août 2011

 

 

  

 

 

LES AMIS DU BARRAGE  DEMANDENT LE GEL DE LA DECISION D’ARASEMENT.

 

Pour satisfaire une poignée d’intégristes de l’écologie et quelques doux rêveurs, l’Etat a décidé d’araser les barrages de VEZINS et de LA ROCHE QUI BOIT dans le Sud-Manche.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par jojo

Publié dans #Nos actions-Nos manifestations

Repost 0

Publié le 8 Août 2011

sandre-record.jpgsandre-reccord-1.jpg

La Manche Libre du 6 aout 2011

 

UN SEUL MOT : BRAVO!!! 

UNE RAISON DE PLUS POUR SOUTENIR LE COMBAT DES AMIS DU BARRAGE DE VEZINS ET DU BARRAGE DE LA ROCHE QUI BOIT POUR LEUR SAUVEGARDE AINSI QUE CELLE DES 2 LACS, QUI ABRITENT UN CHEPTEL DE POISSONS BLANCS ET CARNASSIERS PUREMENT SAUVAGES, PUISQU'IL N'EST PLUS EFFECTUE DE REEMPOISSONNEMENT!NON SEULEMENT, C'EST LE PARADIS DES PECHEURS, MAIS EN PLUS  LE RECORD DE FRANCE EST BATTU EN TERME DE PECHE DU SANDRE, POISSON CARNASSIER NOBLE AU NIVEAU CULINAIRE!

C'EST LE ROI DE NOS LACS, AU MEME TITRE QUE LE SAUMON EN COURS D'EAU DE 1ERE CATEGORIE ET QUE LE BAR EN MER!

COMMENT PENSER UN SEUL INSTANT, QUE CE PROJET D'ARASEMENT DE NOS BARRAGES SOIT MIS A EXECUTION ET QUE CES LACS DISPARAISSENT AVEC CES TRESORS INESTIMABLES?

COMMENT IMAGINER QUE CE CHEPTEL DE POISSONS DISPARAISSE A JAMAIS ET QUE TELS RECORDS POUR LES PASSIONNES DE PECHE NE PUISSENT PLUS ETRE ETABLIS DANS NOTRE SUD MANCHE?

LE DESTIN DE CES POISSONS EST MALHEUREUSEMENT BIEN TRISTE, SACHANT QU'EN MAJORITE, ILS PERIRONT LORS DE VIDANGE PREVUE EN 2013, LES OPERATIONS DE CE TYPE EFFECTUES ANTERIEUREMENT SONT PARLANTES VU QUE LES PECHERIES SONT INEFFICACES DE PART LA CONFIGURATIONS DES FONDS, RELIEFS, ET LA DIFFICULTE POUR METTRE EN PLACE UN SYSTEME DE RECUPERATION DU POISSON EN SORTIE DE BARRAGE.

IL EN VA DE MEME POUR LE SAUMON EN NOMBRE DANS LE FLEUVE SELUNE QUI SUBIRA DE PLEIN FOUET LES EFFETS DE CETTE VIDANGE SUITE A L'ECOULEMENT DES BOUES ET SEDIMENTS VERS L'AVAL, ET PAR LA MEME OCCASION DANS LA BAIE DU MONT ST MICHEL!

ALORS, DEFENDONS TOUS, PECHEURS, ELUS, CITOYENS, AVEC LES AMIS DU BARRAGE CE PATRIMOINE LOCAL QUE CERTAINS VEULENT NOUS ARRACHER AU NOM D'AMBITIONS UTOPIQUES, HASARDEUSES ET DOUTEUSES!!!

MERCI A NOTRE MODO BLOGUEUR NATIONAL "JOJO" D'AVOIR PUBLIE CE FAIT EXCEPTIONNEL ET VALORISANT POUR NOTRE VALLEE DE LA SELUNE!

PASCAL

 

 sandre-reccord-2-gaz.jpg

  photo La Gazette

Voir les commentaires

Rédigé par jojo

Publié dans #la pêche

Repost 0

Publié le 8 Août 2011

Rédigé par jojo

Publié dans #Envasement de la baie du Mt St Michel

Repost 0

Publié le 8 Août 2011

algues-vertes-Grandcamp-mesy.jpgalgues-vertes-Grandcamp-2.jpg

aticle de la Manche Libre du 6 aout 2011

Voir les commentaires

Rédigé par jojo

Publié dans #Envasement de la baie du Mt St Michel

Repost 0

Publié le 5 Août 2011

 

http://actu.orange.fr/magazine-sante/algues-vertes-mortelles.html

Algues vertes : peut-on encore aller à la plage ?

Depuis le 7 juillet, 36 cadavres de sangliers ont été retrouvés sur une plage bretonne couverte d’algues vertes. Depuis 3 ans, ces "laitues de mer", aussi dangereuses pour les animaux que pour les hommes, ne cessent de faire polémique.

partagez

photo :

Pou

Pourquoi les algues vertes sont dangereuses pour l’homme ?

 

80.000 tonnes d’algues vertes s’échouent chaque année sur une cinquantaine de plages bretonnes. Si au départ elles sont inoffensives, elles deviennent très vite dangereuses en séchant, lorsqu’elles dégagent du sulfure d’hydrogène. Ce gaz nocif, lorsqu'il est inhalé, provoque des intoxications aigües potentiellement mortelles.

Quels sont les antécédents ?

L'inquiétude à propos des algues vertes est née après la mort, suite à l’inhalation de gazs toxiques, de deux chiens en juillet 2008 sur la plage de la Granville. Très vite, le docteur Claude Lesné, spécialiste des polluants aériens et de leurs effets sur la santé, s'était intéressé de près à ces « laitues de mer ». Dans un entretien au Télégramme de Brest (4 octobre 2008), il s’inquiétait déjà des risques encourus par l’homme : « Si cela arrive à deux gros chiens (13 kg et 25 kg), ça peut également arriver à des humains et, notamment, à des enfants. Surtout que les animaux réagissent habituellement plus tard et à des doses plus élevées ». D'autres incidents, imputés aux algues vertes, n'ont pas manqué depuis de raviver la polémique. Ainsi, toujours en 2008, un ramasseur d’algues vertes sur une plage de Bretagne est tombé dans un grave coma. En 2009, un homme de 48 ans est décédé suite à une intoxication par le sulfure d'hydrogène, inhalé lors du ramassage des algues. Plus tard la même année, un cheval a succombé à une intoxication aigüe foudroyante sur la plage de Saint-Michel-en-Grève. Son cavalier n'a heureusement pas subi le même sort. Ce vétérinaire de formation, aujourd’hui chercheur en virologie, a pu être secouru après avoir perdu connaissance.

36 sangliers retrouvés morts en juillet 2011

Les 36 cadavres de sangliers, découverts sur une plage bretonne, relancent donc la polémique sur les algues vertes. Bien qu'elles ne soient pas officiellement mises en cause dans le décès de ces animaux, une récente autopsie réalisée sur 6 marcassins accrédite un peu plus la piste de morts dues à ces "laitues de mer". La préfecture des Côtes-d'Armor a annoncé le lundi 1er août que la présence d'hydrogène sulfuré, un gaz toxique issu de la putréfaction des algues vertes, "est avérée" dans les poumons de cinq des six sangliers découverts morts le 24 juillet dans l'estuaire du Gouessant. Des résultats toutefois nuancés lors d'une conférence de presse par Philippe de Gestas, secrétaire général de la préfecture : "Il serait excessif de conclure de manière radicale que c'est l'hydrogène (H2S) qui a provoqué leur mort puisque l'un de ces animaux n'en présentait pas. Le H2S a pu contribuer à leur mort dans des proportions que je ne suis pas en mesure de vous dire aujourd'hui".

L’ Agence nationale de la sécurité sanitaire (Anses) a de son côté rendu un rapport début juillet confirmant le risque majeur « dans certains cas » de la putréfaction des algues vertes sur les littoraux, en raison du dégagement, entre autres, du sulfure d’hydrogène, un gaz qui peut être mortel.

Des taux inquiétants d'hydrogène sulfuré

Les militants écologistes André Ollivro et Yves-Marie Le Lay ont pratiqué, le mercredi 27 juillet, des analyses sur la plage de Saint-Maurice, à Morieux. Ceci devait leur permettre de prouver que la mort des sangliers est directement liée à la pollution à l’algue verte. Ainsi, le taux d'hydrogène sulfuré (H2S) mesuré a dépassé les 500ppm (particules par million) à deux reprises, pendant quatre, puis dix secondes. Un seuil auquel la mort arrive en quelques minutes chez l'homme.

Quant à l'estuaire du Gouessant, où ont été retrouvés les animaux, c'est un taux de 380 ppm qui a été mesuré. «Les résultats que nous avons obtenus ne sont pas surprenants. Mais ces taux sont alarmants. Il faut savoir que dans des zones à 1.000 ppm, il ne faut que quelques secondes d'exposition pour y rester. Et que l'œdème du poumon peut se déclencher à partir de 200ppm», conclut Yves-Marie Le Lay. Sources : L’Express.fr, France-Info.com, Le Monde.fr, Le Télégramme.com

rquoi les algues vertes sont dangereuses pour l’homme ?

 

 

80.000 tonnes d’algues vertes s’échouent chaque année sur une cinquantaine de plages bretonnes. Si au départ elles sont inoffensives, elles deviennent très vite dangereuses en séchant, lorsqu’elles dégagent du sulfure d’hydrogène. Ce gaz nocif, lorsqu'il est inhalé, provoque des intoxications aigües potentiellement mortelles.

Quels sont les antécédents ?

L'inquiétude à propos des algues vertes est née après la mort, suite à l’inhalation de gazs toxiques, de deux chiens en juillet 2008 sur la plage de la Granville. Très vite, le docteur Claude Lesné, spécialiste des polluants aériens et de leurs effets sur la santé, s'était intéressé de près à ces « laitues de mer ». Dans un entretien au Télégramme de Brest (4 octobre 2008), il s’inquiétait déjà des risques encourus par l’homme : « Si cela arrive à deux gros chiens (13 kg et 25 kg), ça peut également arriver à des humains et, notamment, à des enfants. Surtout que les animaux réagissent habituellement plus tard et à des doses plus élevées ». D'autres incidents, imputés aux algues vertes, n'ont pas manqué depuis de raviver la polémique. Ainsi, toujours en 2008, un ramasseur d’algues vertes sur une plage de Bretagne est tombé dans un grave coma. En 2009, un homme de 48 ans est décédé suite à une intoxication par le sulfure d'hydrogène, inhalé lors du ramassage des algues. Plus tard la même année, un cheval a succombé à une intoxication aigüe foudroyante sur la plage de Saint-Michel-en-Grève. Son cavalier n'a heureusement pas subi le même sort. Ce vétérinaire de formation, aujourd’hui chercheur en virologie, a pu être secouru après avoir perdu connaissance.

36 sangliers retrouvés morts en juillet 2011

Les 36 cadavres de sangliers, découverts sur une plage bretonne, relancent donc la polémique sur les algues vertes. Bien qu'elles ne soient pas officiellement mises en cause dans le décès de ces animaux, une récente autopsie réalisée sur 6 marcassins accrédite un peu plus la piste de morts dues à ces "laitues de mer". La préfecture des Côtes-d'Armor a annoncé le lundi 1er août que la présence d'hydrogène sulfuré, un gaz toxique issu de la putréfaction des algues vertes, "est avérée" dans les poumons de cinq des six sangliers découverts morts le 24 juillet dans l'estuaire du Gouessant. Des résultats toutefois nuancés lors d'une conférence de presse par Philippe de Gestas, secrétaire général de la préfecture : "Il serait excessif de conclure de manière radicale que c'est l'hydrogène (H2S) qui a provoqué leur mort puisque l'un de ces animaux n'en présentait pas. Le H2S a pu contribuer à leur mort dans des proportions que je ne suis pas en mesure de vous dire aujourd'hui".

L’ Agence nationale de la sécurité sanitaire (Anses) a de son côté rendu un rapport début juillet confirmant le risque majeur « dans certains cas » de la putréfaction des algues vertes sur les littoraux, en raison du dégagement, entre autres, du sulfure d’hydrogène, un gaz qui peut être mortel.

Des taux inquiétants d'hydrogène sulfuré

Les militants écologistes André Ollivro et Yves-Marie Le Lay ont pratiqué, le mercredi 27 juillet, des analyses sur la plage de Saint-Maurice, à Morieux. Ceci devait leur permettre de prouver que la mort des sangliers est directement liée à la pollution à l’algue verte. Ainsi, le taux d'hydrogène sulfuré (H2S) mesuré a dépassé les 500ppm (particules par million) à deux reprises, pendant quatre, puis dix secondes. Un seuil auquel la mort arrive en quelques minutes chez l'homme.

Quant à l'estuaire du Gouessant, où ont été retrouvés les animaux, c'est un taux de 380 ppm qui a été mesuré. «Les résultats que nous avons obtenus ne sont pas surprenants. Mais ces taux sont alarmants. Il faut savoir que dans des zones à 1.000 ppm, il ne faut que quelques secondes d'exposition pour y rester. Et que l'œdème du poumon peut se déclencher à partir de 200ppm», conclut Yves-Marie Le Lay. Sources : L’Express.fr, France-Info.com, Le Monde.fr, Le Télégramme.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par jojo

Publié dans #Nos arguments

Repost 0