Carpiste- cotentin : pêche à la carpe sur le lac de Vezins

Publié le 6 Janvier 2013

 
Samedi 17 juillet 2010 6 17 /07 /Juil /2010 08:58

Le bac est passé, je peux enfin pêcher. Nous voilà partit sur le lac de Vezin pour 3 nuits. On arrive sur les lieux en début de soirée après avoir fait un petit détour chez Kévin pour lui emprunté son éco-sondeur et en profiter pour regarder la fin de l'étape du Tour.

Les cannes seront tendues vers 22h00 le dimanche soir, on a prit notre temps pour éco-sondé une bonne partie du poste, on monte ensuite le bivy la nuit commence à tomber. Elle sera très calme mais le lundi matin un départ nous réveil en sursaut, c'est partit, Florian commence le combat du bord, elle n'est plus qu'à une vingtaine de mètre de la berge puis finit par se tanker sa arrive, on a beau se mettre juste au dessus en bateau rien n' fait c'est la casse assuré.

Dans l'après-midi, il va continuer son petit numéro avec 4 départs, peu de poisson à l'arrivée seulement un, on a eu la mauvaise idée de vouloir combattre du bord, pour le 5ème départ nous sommes montés dans le bateau et cette fois-ci on a enfin pu apercevoir une des miss de vezin sur la berge, une jolie miroir de 6,7kg :

En fin de soirée mes détecteurs hurlent pour la premier fois, il était temps, je mettrais une miss de 7,3kg au sec, Nickel !

La nuit sera aussi calme que la précédente, les poissons ont l'air plus actifs de jour. 
Après le peu de départ enregistré, je décide de changer de poste mardi matin.
A 10h00 le festival commence, j'aurais deux départs presque consécutifs sur la même canne mais cela entraînera à chaque fois une casse , je n'avais même pas le temps de sentir le poisson, je décide de mettre une tête de ligne. Je replace ma canne à 11h00, 15 minutes plus tard nouveau départ, cette fois-ci c'est bon la ligne n'a pas rompue, on file dans le bateau , on arrive au dessus du poisson ,elle donnera quelques jolies coups de tête mais finira pas venir dans les mailles du filet  

Une miroir de 8kg :

On replace la canne au sec, à la rame pour économiser de la batterie, nouveau départ, on a juste eu le temps de s'asseoir sur le bed, elle en on décidé autrement, on mangera plus tard.

On sort une nouvelle fois en bateau, les combats sont toujours aussi plaisant, hop elle est dans le filet, photo puis à l'eau. 

Une miroir de 7,3kg :

Les deux autres départs se suivent également, pour le premier se sera une décroche, sa arrive...mais le deuxième départ aurait pu être évité, on se trouvait au milieu de l'eau en plein combat quand un bateau vient et nous rase au plus près, résultat : il coupe mon fil, enrevoir la carpe  , et comme si cela ne suffisait pas, il emmène également une bonne partie de la bonne bobine à Florian, sa pile aura pris une claque, Nickel  

J'aurais encore 3 autres départs avant la nuit, les trois carpes iront au sec, enfin une meilleure série, elles ont l'air d'appréciée mes billes maison ainsi que les tigers.

La première miroir fait 9kg, taillée pour le combat :

La suivant fait 6,8kg :

Et pour finir une miroir un peu plus foncée que les autres, de 8,8kg :

La nuit arrive, il était temps, je commence à être rincés de tout ces voyages à la rame, le sommeil sera de courte durée puisqu'à minuit gros départ sur une de mes cannes située devant une petite crique, je ferre mais elle en aura voulu autrement, tanké ! 
A 2h00 du matin c'est au tour de Florian de déroulé, on monte dans le bateau, elle nous aura fait tourné en bourrique mais nous aurons le dernier mot, en sac de conservation pour la nuit et photo le matin.

Miroir de 8,2kg :

La journée de mercredi sera une des plus calme, la pluie fait son apparition, le soleil prend place en début d'après-midi, un dernier départ pour cette session, je ferre, puis hop dans le bateau, on arrivera à la loger dans l'épuisette sans trop de difficultés.

Elle fait 5,3kg :

Ensuite il est temps de replier, sous la pluie et l'orage bien sur sinon sa serait pas drôle, on a bien fait d'économiser de la batterie pour le retour, on arrive temps bien que mal à rejoindre le bord vent dans le nez. Une belle session, avec de jolis poissons, elles avaient la pêche; que demandez de plus !  

@+, Bonne lecture :)

Rédigé par jojo

Publié dans #la pêche

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> Très bonne sortie que vous avez fait là, félicitation les gars!! c'est vraiment des beaux poissons ces carpes de Vezins, elles sont particulières, bien différentes de celles qu'on trouve<br /> ailleurs...<br /> <br /> <br /> ...on parle beaucoup des saumons de la sélune mais les carpes de ces deux lacs sont également des poissons qui mérite d'être protégés... sans même le savoir les pro-destruction vont éliminer<br /> cette souche quasi-sauvage... navrant! et encore je ne parle pas des carnassiers bien implantés et dont la reproduction est bonne... ce qui est loin d'être le cas partout!!<br /> <br /> <br /> J'espère que ces poissons ne vont pas finir dans des bassines de pêcherie privées... mais malheureusement j'ai bien peur que c'est ce qu'il risque d'arriver comme sur la plupart des vidanges de<br /> plans d'eau... le jour ou ils vont prélever les poissons du lac il faudra être là pour surveiller les allées et venues des camions car les plus beaux spécimen seront vendus à prix d'or à des<br /> propriétaires d'étang peu scrupuleux qui en feront un business!!  ça m'écoeure... <br /> <br /> <br /> Cette population de poissons toutes espèces confondues a mis près d'un siècle à se constituer et en une année ou deux, ils vont tout détruire!!! dire que dans le tas il y en a qui se disent<br /> écolos... <br /> <br /> <br /> Pour en revenir au saumon voilà comment je vois les choses en tant que pêcheur:<br /> <br /> <br /> Les barrages vont être détruits, les sédiments vont colmater les frayères, et le peu de saumons qui arriveront à pondre se verrons bouffer leur progéniture par les silures, chevesnes et autres<br /> poissons de deuxième catégorie qui seront inévitablement présent sur le cours d'eau... Là, personne ne pourra rien y faire, ces silures et autres "mangeurs d'oeufs" ne pourront jamais être<br /> totalement éradiqués de la Sélune... mais ça ils n'y ont pas encore pensé!! Il est temps qu'ils fassent des études sérieuses sur le terrain parce que là pour l'instant c'est du grand n'importe<br /> quoi!!!<br />
Répondre