communiqué de la société de pêche de st hilaire du harcouet 50

Publié le 13 Mars 2010

Communiqué de la société de pêche de SAINT HILAIRE DU HARCOUET-50
   Suite à la réunion du SAGE le samedi 12/12/2009, nous avons constaté que tous les opposants  systématiques  au maintien des barrages avaient été convoqués. Rien n'a changé, Les décisions sont prises en amont,   par ces membres des ONG,  sans tenir compte des besoins ni  de la  réaction, de la population locale, des élus locaux et des pêcheurs .Un seul mot d’ordre :’  application de la loi du grenelle de l’environnement ’ rétablissement de la libre circulation des poissons migrateurs’
  Nous sommes en période de récession et de chômage . Notre Sud MANCHE devient  sinistré .Une fois encore , cette situation va s’accroitre et 800 personnes vont en faire les frais directement ou indirectement, tout cela pour une hypothétique remontée du poisson roi, "LE SAUMON" ! De toute évidence, ces migrateurs seront asphixiés dans les boues  et vases polluées qui vont se déposer sur d’éventuelles frayères en  aval et en amont des barrages, assignant encore plus leur extinction.
  Nous parlons de la reproduction des Saumons,   mais   la pêche du saumon est libre dans la baie du Mont SAINT MICHEL. De ce fait les reproducteurs ne peuvent plus venir frayer sur les seules rivières reproductrices   L’OIR  et la CANCE, à proximité desquels ont été implantées deux déchetteries,  à ISIGNY LE BUAT  et  à  SAINT LAURENT DE CUVE . Pourquoi ne pas fermer cette pêche jusqu’à la prochaine vidange et vérifier une éventuelle  présence  des saumons dans la SELUNE, L’OIR et la  CANCE. Une opération de comptage pourrait également être judicieusement

menée  sur la SELUNE, non loin de la baie, en début de parcours de remontée du saumon afin de

comptabiliser le nombre effectif de poissons effectuant cette migration.
  Nous manquons d'électricité, ces deux ouvrages à « petite production propre »de VEZINS et la ROCHE QUI BOIT  représentent  l'alimentation en énergie non polluante de  5 villes comme SAINT JAMES. Cette énergie est distribuée dans le réseau national et peut permettre en cette période de grand froid  de maintenir  la BRETAGNE sans coupure.
   Si les barrages sont démantelés, l'état ne tiendra pas compte des 20% de l'énergie renouvelable qui devrait entrer dans la loi du grenelle de l'environnement.

   Les pêcheurs du SUD Manche représentent 3500 membres.  Le département de la Manche fait partie de  l’Entente Halieutique du GRAND OUEST,  ce qui permet aux pêcheurs des  70 départements membres  de venir s’ils le désirent pêcher dans ces lacs

   Les barrages VEZINS et LA ROCHE QUI BOIT représentent 200 hectares  d’eau, les deux seuls lacs, véritables joyaux du Sud Manche. Que deviendront les pêcheurs de carnassiers et de poissons blancs ? Où vont-ils assouvir leur passion ? Cette pêche est pratiquée par 90 % des pécheurs  locaux et du  Sud Manche ! Par quoi sera remplacée cette surface d'eau ?

   Les quelques pêcheurs éventuels de saumons verront leur territoire s'agrandir aux dépend des autres- En quelle catégorie sera classée cette zone ?
  QUE VONT DEVENIR LES MILLIERS DE M3 DE BOUE REPOSANT DANS LE LIT DE LA SELUNE ?? 
  Cette boue provient  des erreurs provoquées pour  une demande de   cultures intensives, des remembrements en bordure  des ruisseaux. Nos responsables politiques devraient remédier à ce grave problème  de démolition systématique des haies , des talus, de la disparition de zones humides drainées.  Il faut arrêter tout cela pour revenir à une  meilleure qualité du milieu aquatique, et une meilleure qualité de l'eau. Les barrages ne sont pas la cause ,  en les maintenant toute cette boue n'ira pas dans la baie  « protégée »du MONT ST MICHEL
  Les pêcheurs de poissons dit "blancs" interprètent cette décision de démolition des barrages comme une discrimination, la pêche du saumon est elle ELITISTE ?
  Amis pêcheurs, réagissez vite ! Arrêter de vous faire mener en bateau ! Votre terrain de loisir pêche, détente, va disparaître !Que va devenir " LE PARADIS DES PËCHEURS " 
 
 Le président de l’association de pêche de SAINT HILAIRE DU HARCOUET.  

 

Rédigé par Président de pêche

Publié dans #la pêche

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article