Encore une raison pour ne pas démanteler les barrages

Publié le 21 Juin 2014

Civelle : un trafic international démantelé en Charente-Maritimele 20/06/2014

La civelle, alevin d’anguille, est importée par des éleveurs chinois qui la revendent quand elle pèse 300 grammes, à plus de 500 euros le kilo. (Photo DR)

Sept personnes ont été arrêtées en Charente-Maritime dans le cadre du démantèlement d’un trafic international de civelles, dont l’exportation hors Union européenne est interdite.

Interpellés mardi 17 juin, les suspects ont été présentés jeudi 19 à un juge d’instruction et trois d'entre eux ont été mis en examen. Ils sont en majorité issues du Poitou-Charentes, selon le parquet de Saintes, qui a totalisé une vingtaine de personnes impliquées dans le département et n’exclut pas que "d’autres filières puissent être mises à jour".

Ce sont les rotations fréquentes d’un petit avion qui ont alerté la gendarmerie et provoqué des investigations dès décembre 2013. Une tonne de marchandises, de l’argent, des documents de pêche et des véhicules utilisés pour le trafic ont été saisis par la trentaine de militaires mobilisés pour l’interpellation.

"La civelle transite très probablement par les pays de l’espace Schengen pour être ensuite transférée en Asie où les gens en sont très friands", précise Philippe Boisneau, le président du comité national de la pêche professionnelle en eau douce.

Rédigé par jojo

Publié dans #Nos arguments

Repost 0
Commenter cet article