Introduction d'espèces de poissons : un projet d'arrêté en consultation

Publié le 18 Décembre 2012

Introduction d'espèces de poissons : un projet d'arrêté en consultation

Une consultation du public est ouverte du 15 décembre 2012 au 15 janvier 2013. Elle porte sur un projet d'arrêté fixant la liste des espèces de poissons non représentées, dont l'introduction, à d'autres fins que scientifiques, peut être autorisée par le préfet.

L'article R. 432-6 du code de l'environnement prévoit cette possibilité pour les espèces "non représentées", c'est-à-dire non présentes dans le milieu naturel à l'origine. Pour être autorisée, l'espèce doit être présente sur une liste fixée par le ministère chargé de la pêche en eau douce.

Cette liste se limite pour l'instant au saumon coho du Pacifique. A ce jour, la possibilité de son introduction n'ayant pas été utilisée depuis de nombreuses années, le projet d'arrêté prévoit sa suppression. En revanche, il prévoit l'ajout d'autres espèces à la liste : les espèces d'acipensériformes (dans l'unique but de produire du caviar) et la carpe herbivore ou carpe Amour blanc.

Le projet d'arrêté limite leur introduction à certains plans d'eau équipés d'un dispositif empêchant toute circulation du poisson entre ces plans d'eau et les eaux avec lesquelles ils communiquent. Plus précisément, pour la carpe herbivore, son introduction se limite aux plans d'eau de métropole et le préfet devra évaluer si le bénéfice retiré de son introduction dans les plans d'eau équipés de dispositifs permanents empêchant l'échappement des poissons compense les risques vis-à-vis de la qualité de l'eau, de la faune et de la flore. Si ce n'est pas le cas, son introduction ne sera pas nécessairement autorisée.

Rédigé par jojo

Publié dans #la pêche

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Bonsoir;<br /> <br /> <br /> ???<br /> <br /> <br /> Très honnêtement, je ne vois pas en quoi la carpe amour ou "amour blanc" apporte une quelconqe contribution à la qualité de l'eau et de la faune!!! Ce poisson, herbivore, passe son temps à couper<br /> les herbiers!!! On en fait le constat après intoduction dans les plans d'eau d'une AAPPMA de Seine Maritime! Franchement, aucun intérêt dans ce domaine à moins qu'il n'y ai trop d'herbiers. A la<br /> limite, la carpe qui passe son temps à fouiller les fonds et à remuer les particules, est bien plus utile, ainsi que la moule d'eau douce ou anodonthe...<br /> <br /> <br /> Mais malheureusement, pour ce qui concerne le lac de VEZINS - 50 qui va disparaitre avec l'effacement du barrage, hé bien tout le cheptel de carpes va être foutu en l'air en grosse partie! on<br /> sait bien ce que provoquent les vidanges de plans d'eau!!!! Et il restera les boues et sédiments! quel spectacle!!!<br /> <br /> <br /> Mais bon, nous avons des gestionnaires bien pensants en matière de pêche, de protection des milieux aquatiques et de préservation du poisson...<br /> <br /> <br /> Un pêcheur passionné  et dégoûté qui aimerait bien être rejoint par tout ceux qui pratique ce lac ou simplement tout ceux qui  pêche et ne sont pas d'accord sur<br /> <br /> <br /> ces agissements et la destruction de leur terrain de jeu....<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre