Objet : RE JPD COGEPOMI du 24 mars 2016 - ADOPTION PLAGEPOMI SEINE-NORMANDIE

Publié le 23 Mars 2016

Bonjour,

 

Compte tenu des derniers évènements intervenus sur le dossier des barrages de la Sélune, avec un arrêté de vidange en tous points non conformes à l’enquête publique de 2014 et du dossier présenté en CODERST le 19 janvier 2016 dernier, nous vous informons que les structures associatives de pêche de loisir ne participerons pas à la séance du COGEPOMI dont le point central portait sur l’adoption du PLAGEPOMI.

 

Ce dossier constitue une des principales colonnes vertébrales de la politique migrateurs du bassin.

 

Par cet arrêté c’est toute la pertinence des politiques migrateurs qui est mis en cause, tant localement que nationalement.

 

Je rappelle que le dossier des barrages de la Sélune, outre le fait qu’il revêt un intérêt dépassant largement le bassin, était le dossier phare du Plan National de Restauration de la Continuité Ecologique lancée en 2009.

 

Je rappelle par ailleurs que ces ouvrages devaient être en conformité à la restauration de la continuité écologique au 31 décembre 2013, suite à la décision de la CAA de Nantes de 2010.

 

Le présent Plan du bassin Seine-Normandie perd ainsi toute pertinence et crédibilité, ne serait-ce que par rapport au retour de la consultation du public par ailleurs !

 

Dans l’attente d’une révision de la position ministérielle et des suites qui seront réservées sur le plan contentieux, nous nous refusons à cautionner et apporter notre soutien à un plan de gestion qui a perdu toute crédibilité !

 

Nous demandons l’ajournement de ce point de l’ordre du jour et son renvoi.

 

Cordialement,

 

Jean-Paul DORON

 

Nota : Comme suite à notre rencontre récente avec Madame la Ministre de la Biodiversité et , copie du présent les échanges sur ce dossier, copie du présent courriel lui est adressé.

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article