le lien qui mène à l’édifiant article publié sur le site internet de la Manche Libre

Publié le 4 Mai 2016

Bonjour à tous,

Décidément, on ne se quitte plus.

Ci-dessous, le lien qui mène à lédifiant article publié sur le site internet de la Manche Libre :

 

http://www.lamanchelibre.fr/actualite-183447-barrages-du-sud-manche-les-amis-de-la-selune-continuent-a-lutter.html

Très mal informés, les « amis » de la Sélune, Cest le moins quon puisse dire, en particulier sur le rapport Etat / EDF.

 

Mais toujours aussi suffisants.

Ils savent tout, entendent tout régenter au titre dune idéologie totalitaire et destructrice, néanmoins minoritaire puisque seulement 1,11% de la population les soutient. Les autres, pourtant largement majoritaires à 98,89%, sont  ignares, incompétents, nuls, autant dire demeurés, y compris lactuelle ministre de lEcologie et ses conseillers / experts qui ont pré validé le projet de VALOREM.

 

En quoi ces lointains « amis » seraient-ils plus scientifiquement crédibles que les vrais spécialistes, connus et reconnus, qui estiment que le maintien en activité de Vezins et RQB est à la fois souhaitable sur le plan énergétique et rentable dun point de vue économique en fonction de lévolution du marché de lélectricité au niveau européen ?

 

Un (vrai) spécialiste de ces questions mindiquait il y a quelques heures : « 100% d'énergies renouvelables en 2050 me paraît démesuré; il faudrait couvrir la France d’éoliennes, de lignes de transport et stocker plus de 2 jours de notre consommation totale. Ce qui serait très couteux. On parle plutôt pour 2030 de 25% de solaire, d’éoliennes et hydroliennes et 50% de nucléaire, 12% d'hydraulique. (13% non définis) Les barrages de Vezins et la Roche qui Boit seront toujours précieux dans ce contexte. »

 

Ce qui conforte la position des Amis du Barrage en faveur du maintien de la production de Vezins et RQB jusquà (au moins) la fin de vie des ouvrages.

 

Je suis bien surpris de la pauvreté du timide propos des « amis » de la Sélune, censé dévaloriser un projet constructif qui engagerait uniquement des fonds privés. Le coût de larasement étant estimé à 32 Millions deuros, 100% à la charge du contribuable. Le coût du maintien étant « seulement » de 16 Millions dargent public. Sachant que VALOREM assure 100% des investissements nécessaires à la poursuite de lexploitation.

La photo qui illustre larticle de la Manche Libre a été prise lors dune réunion organisée à lAutre Café par Monsieur le Président de la fédération de pêche de l’Orne, également président de l’union régionale des fédérations de pêche Basse Normandie et pays de Loire,

Président Ouest grands migrateurs, vice-président de la fédération de pêche nationale, Vice président du Comité de Bassin Loire Bretagne,

Président de la COMINA « parlement eau » représentant ses usagers hors bassin de la COMINA, Vice-président de la fédération des Chasseurs, Vice président Normandie santé, Conseiller Ingénieur Hydro Géologue Association anti GDE, membre du collectif « les amis de la Sélune » et néanmoins employé dans la fonction publique territoriale.

 

Certains de nos élus locaux et un président dAAPPMA assistaient à cette réunion alors quils nétaient pas à notre réunion publique du 28 Avril.

 

Un vrai choix ? Ou un mauvais calcul ?

Doit-on en conclure que larasement de la Grande cascade de Mortain ait été secrètement programmé en 2020 pour permettre la remontée des saumons jusquà Ger ? Ce nest pas impossible et ce serait même souhaitable si le transport par route nest pas « halal ».

Doit-on penser que certains de nos élus aient décidé de sallier à des ayatollahs contre lavis de la majorité de leurs administrés, même sils sont les « demeurés » du bon sens populaire? Jen doute et ça nest pas souhaitable.

 

La démocratie populaire cest bien. Une discussion et un échange entre élus et citoyens de bonne volonté, ce serait bien aussi. Il existe plusieurs points de consensus.

Nous devons trouver un compromis, dans lintérêt général.

Bien à vous,

John KANIOWSKY

 

 

 

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article