Jodoigne: installation d'une roue à aubes au château de l'Ardoisière

Publié le 10 Août 2016

Jodoigne: installation d'une roue à aubes au château de l'Ardoisière

 
5 images
La roue à aubes est placée au château de l'Ardoisière à Jodoigne, sur la rivière, la Jette. - © RTBF Marc Mélon

 

L'eau est source d'énergie et d'électricité.  Nous avons suivi une équipe de techniciens de l'entreprise Sonck Consult de Hannut qui installent des roues à aubes dans les cours d'eau pour alimenter des habitations.  Il est de plus en plus sollicité.  Ce jeudi matin, ils travaillaient à Jodoigne, le long de la Gette.

Une nouvelle vie avec une nouvelle roue

Le château de l'Ardoisière à Jodoigne est situé dans un cadre d'exception.  Depuis 2010, il connaît une nouvelle vie, les lieux ont été restaurés et les propriétaires rêvaient de faire tourner une roue à aubes.  André Vossen, propriétaire du château explique: "C'était vraiment la réalisation d'un rêve.  Nous sommes passionnés, mon épouse et moi, de vieilles pierres, de rénovation et d'histoire.  Ici, il y avait des moulins, on en a reconstruit un.  La roue va tourner et donc on va produire notre énergie, c'est merveilleux".

Une collaboration entre un architecte et un ingénieur

Stéphane Lebrun, architecte, a dessiné les plans et Gaëtan Sonck, ingénieur électromécanicien (société Sonck et Consult) a étudié le projet et réalisé les structures.  Le tout a été bouclé en deux mois.  Respecter l'esprit et le caractère de l'époque d'il y a 100 ans, c'est fondamental dans cette réalisation.  Stéphane Lebrun explique: "Il y avait une énorme roue pour le moulin à huile, il y avait deux roues pour le moulin à farine et il y avait une passerelle qui permettait d'accéder à toutes les vannes.  Donc, on a repris tous ces éléments-là et on les a retraduits dans une architecture plus contemporaine mais en gardant les matériaux historiques: le chêne pour le placage et les pales, l'acier corten pour tous les éléments structurels.  Le seul élément contemporain, c'est le béton qui nous permet d'avoir cette association "contemporain et ancien".

Le 20e projet pour Gaëtan Sonck

Gaëtan Sonck et ses collaborateurs réalisent leur vingtième projet.  Vers 11 heures, avec un peu d'anxiété, ils ont procédé à un test. Le jeune entrepreneur explique: "On se rend compte que tous ces anciens moulins bénéficient d'un vrai potentiel", dit Gaëtan Sonck. "Dans beaucoup de cas, ils ont été construits grâce à la richesse de l'eau et aujourd'hui, on est occupé à les rénover, les remettre en service". La jeune entreprise Sonck Consult va s'installer dans le zoning industriel de Hannut et va engager prochainement un ingénieur et un ouvrier-chauffagiste. Avis aux amateurs...

Des économies pour le propriétaire

Quelque soit le débit de la rivière, la Gette, la technologie permet de faire tourner la roue en permanence, ce qui permettra au propriétaire de réaliser des économies.  Gaëtan Sonck explique: "La génératrice, qui a une puissance de 10 kW, va servir à produire de l'électricité.  Ce sera à peu près l'équivalent de la consommation de douze ménages.  Une partie servira aux besoins électriques du château et le reste va servir à alimenter une pompe à chaleur.  Ce qui permet de rendre le bâtiment à zéro énergie tant en électricité qu'en chauffage".

A midi, la roue tournait, tout fonctionnait.  La joie se lisait sur les visages du propriétaire et des partenaires de ce magnifique projet.

https://www.rtbf.be/info/regions/brabant-wallon/detail_jodoigne-installation-d-une-roue-a-aubes-au-chateau-de-l-ardoisiere?id=9353147

 

Rédigé par jojo

Repost 0
Commenter cet article